Un robot ultra moderne au service de médecine physique et de rééducation au CHU de Reims

© Raphaël Doumergue / France 3 Champagne-Ardenne
© Raphaël Doumergue / France 3 Champagne-Ardenne

Le CHU de Reims inaugure une nouvelle extension du service de médecine physique et de réadaptation fonctionnelle à l'hôpital Sébastopol. On y trouve des mètres carrés en plus, mais aussi des machines innovantes pour aider les patients à retrouver de l'autonomie après les soins et la chirurgie.
 

Par CC avec Céline Lang

Ce robot de marche ultra moderne est l'une des acquisitions de la nouvelle aile du service de soins de suite et de réadaptation de l'hôpital Sébastopol, nouvellement inauguré ce lundi 29 avril. 

L'un des patients du service est en plein travail de rééducation depuis maintenant deux mois. Il commence à exploiter toutes les possibilités de cette nouvelle machine. Gravement blessé il y a un an alors qu'il s'entrainaît pour un triathlon extrême, le robot de marche semble être une chance pour lui.

"Mon souhait est de retrouver mon intégrité physique et intellectuelle le plus rapidemment possible."
- Patrice Cauet, patient du service de rééducation 
 

© Raphaël Doumergue / France 3 Champagne-Ardenne
© Raphaël Doumergue / France 3 Champagne-Ardenne

Dans ce service se mêlent de nombreux spécialistes tels que médecins, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychologues, ou encore professeurs de sport adaptés. Tous les patients souhaitent retrouver le plus d'autonomie possible. Pour l'un des nombreux patients du service, c'est son premier jour, il vient juste de sortir de l'hôpital après un AVC.

"Ici on a tout ce qu'il faut, c'est bien équipé, il y a du monde pour nous accompagner c'est ce qu'il faut."
- Noël Gfeller, patient du service de rééducation
 

Selon le Professeur François Boyer, Chef de service, les qualités de la machine sont non seulement essentielles aux patients mais aussi aux thérapeutes : "Il nous aurait fallu peut-être deux ou trois kinésithérapeutes pour faire marcher quelqu'un avec le robot, ou un thérapeute et le robot, ce qui facilite la prise de soin plus rapidement. [...] Cela permet d'avoir un projet unique, technique, mais aussi adapté à ce que demande le patient."

Avec 3,7 millions d'euros d'investissements, les 1690 mètres carré de cet espace ont donc été pensés pour être confortables, pratiques. Les patients disposent de vestaires, de salle de repos. Pour prendre le temps de réapprendre et mieux se relever.  
 

Voir le reportage

Sur le même sujet

Les + Lus