Cet article date de plus de 6 ans

Sézanne : belles perspectives pour le sous-traitant marnais ATS qui devrait fabriquer des pièces pour le Rafale

Après la signature avec l'Egypte lundi 16 février d'un contrat de 24 Rafales, premier contrat à l'exportation 20 ans après la naissance de l'avion, la filière aéronautique militaire et les sous-traitants comme l'entreprise ATS à Sézanne, se réjouissent. 
© Raphaël Doumergue - France 3 Champagne-Ardenne
Cette nouvelle est un soulagement pour le constructeur Dassault qui peine à vendre cet avion de chasse. Un appareil de très haute technologie très cher....
L'entreprise ATS - Action Technique Sézannaise- à Sézanne fabrique notamment des pièces du moteur et des morceaux de fuselage pour les rafales.
© Raphaël Doumergue - France 3 Champagne-Ardenne

© Raphaël Doumergue - France 3 Champagne-Ardenne

Dans la région, c'est la base aérienne 113 de Saint-Dizier en Haute-Marne, base du Rafale et base de défense nationale
C'est la seule base aérienne dotée d’une cinquantaine de Rafale, fleuron technologique de l’armée de l’Air, et qui participe notamment à la mission de dissuasion nucléaire de la France.
Plus d'information sur les rafales et la BA 113 sur le site de la ville de Saint-Dizier

© France Télévisions

Voir notre reportage dans le JT 19/20 du mercredi 18 février 2015

durée de la vidéo: 01 min 54
Sézanne : belles perspectives pour le sous-traitant marnais ATS qui devrait fabriquer des pièces pour le Rafale

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie armée