Ce que l'on sait sur la mise en examen de PPDA pour viol dans l'affaire Florence Porcel

Le parquet de Nanterre a confirmé la mise en examen de Patrick Poivre d'Arvor pour viol, et son placement sous le statut de témoin assisté pour les faits de 2004. Florence Porcel née à Vitry-le-François (Marne) avait porté plainte contre le journaliste qui nie les faits.

Une étape de plus dans une affaire qui avait fait grand bruit avant de retomber aux oubliettes. La mise en examen de Patrick Poivre d'Arvor a été rendue publique ce mardi 19 décembre. Il est mis en examen  pour viol par une personne abusant de l'autorité que lui confère sa fonction, commis en 2009 sur Florence Porcel, et son placement sous le statut de témoin assisté pour les faits de 2004.

Le parquet de Nanterre n'a pas pris de réquisitions sur les mesures coercitives, le parquet ayant précédemment décidé de classer sans suite les faits dénoncés dans la plainte avec constitution de partie civile de Florence Porcel. Aucune mesure de sureté n'a été ordonnée à l'encontre du journaliste originaire de Reims. 

En février 2023, à l'occasion de la sortie de son dernier livre, « Honte », paru aux éditions JC Lattès, la jeune femme née à Vitry-le-François le et qui a passé toute sa jeunesse à Châlons-en-Champagne (Marne) avait déclaré à nos confrères de France 3 Franche-Comté son désarroi. "Lorsqu’en 2021 j’ai porté plainte contre Patrick Poivre d’Arvor pour viols aggravés, j’ai revécu dans ma chair les hontes que j’avais et que j’ai toujours en moi depuis les viols que j’ai subis. En plus de cela, j’ai vécu la honte que ces éléments si intimes soient exposés de manière publique, notamment dans la presse. Cette période a été pour moi extrêmement compliquée à gérer".

La jeune femme avait publié, en 2021, Pandorini, un livre (ed. JC Lattès) dans lequel elle évoquait sa rencontre avec Patrick Poivre d'Arvor. ""Pandorini", c’est l’histoire, banale, d’une jeune femme inexpérimentée qui fait une mauvaise rencontre. Sauf que la rencontre en question est un des hommes les plus célèbres de France. On ne va pas se mentir : c’est mon histoire", écrivait-elle sur X (anciennement Twitter).

Témoin assisté

De leur côté, les avocates du journaliste en retraite confirment qu'il a comparu lundi 18 décembre 2023 dans le cadre de l'information judiciaire ouverte sur une plainte avec constitution de partie civile de Madame Florence Porcel, "après un classement sans suite de l'intégralité des faits allégués par cette dernière". 

Le Procureur de Ia République a considéré que "le dossier ne permettait aucune mise en examen de Patrick Poivre d'Arvor. Les magistrates instructeurs n'ont suivi que partiellement l'avis du Parquet, et ont choisi de placer PPDA sous le statut de témoin assiste pour les premiers faits allégués par Madame Porcel et sous le statut de mis en examen pour les seconds faits allégués". Aucune mesure de contrôle judiciaire n'a été prise à l'encontre de leur client. 

Il conteste fermement les faits allégués par Florence Porcel "comme il le fait depuis le premier jour et a produit de nombreux éléments matériels les contredisant", écrivent ses avocates.