Grippe aviaire au lac du Der : un nouvel oiseau mort contaminé, une zone de contrôle remise en place

Publié le
Écrit par Vincent Ballester .

Une zone de contrôle temporaire (ZCT) a été de nouveau mise en place autour du renommé lac du Der. La préfecture de la Marne a pris de nouvelles mesures, ce mercredi 30 novembre, après l'identification à cet emplacement du virus de la grippe aviaire sur un cadavre d'oiseau.

Le lac du Der commence à être un haut-lieu de la grippe aviaire. Un mois auparavant, le virus était détecté sur des cadavres de cygne aux alentours, et une zone réglementée était mise en place sur l'illustre lac. Depuis ce mercredi 30 novembre 2022, c'est à nouveau le cas.

La préfecture de la Marne l'a annoncé par voie de communiqué. Le jeudi 24 novembre, une aigrette (c'est un oiseau migrateur) a été retrouvée morte aux abords du lac. Le virus de l'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP), donc la grippe aviaire, a été identifié dessus.

L'épidémie est entretenue par les fientes, notamment. Tombant dans les plans d'eau, elles peuvent les contaminer, et donc les oiseaux qui y séjournent. C'est ce qui est craint pour le lac du Der (visible sur la carte ci-dessous). 



Des menaces pèsent donc sur les élevages de volatiles. Le niveau d'alerte a été relevé. Les préfectures ont mis en place une zone de contrôle temporaire (ZCT) de 20 kilomètres autour du lac du Der. Il faut éviter les berges de ce dernier, ainsi que des cours d'eau, étangs, et autres lacs. Des oiseaux potentiellement contaminés ont pu les souiller. À noter qu'il ne faut pas les nourrir si on en voit (et ne pas s'en approcher plus généralement).

Tout oiseau doit être mis à l'abri, en cage, sous bâche, etc. pour ne pas être contaminé par d'éventuelles déjections d'oiseaux en liberté. Des mesures de contrôles renforcées, et le recours aux autotests, sont aussi demandés. Le milieu de la chasse doit aussi adapter ses lâchers de gibier à plumes. 

Si aucun nouveau cas n'est décelé dans la faune sauvage, ni dans les élevages, la ZCT sera levée. Le transport des volailles, notamment, pourra donc reprendre; et les règles de mises à l'abri seront assouplies. Des renseignements sont disponibles en ligne auprès du ministère de l'Agriculture, ou en appelant le 03 51 37 63 56. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité