• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Météo : qui se cache derrière Atmo-risk qui fait la pluie et le beau temps en Alsace ?

Atmo-risk dispose de deux bureaux : l'un à Strasbourg, l'autre à Sainte-Croix-aux-Mines / © @Atmo-risk
Atmo-risk dispose de deux bureaux : l'un à Strasbourg, l'autre à Sainte-Croix-aux-Mines / © @Atmo-risk

Il n'y a pas que Météo France dans l'univers de la prévision météo. Depuis 2013, une nouvelle start'up fait partie du paysage alsacien. Son nom : Atmo-risk. Elle est capable de délivrer ses prévisions à court terme et en temps réel, très utile pour certaines professions et collectivités locales.

Par Astrid Servent

Sa passion pour la météo est née dès le plus jeune âge. Christophe Mertz, un des deux fondateurs d'Atmo-risk, se souvient de ces orages d'été dans la vallée de Sainte Marie aux Mines qui l'inquiétaient. "C'est cette inquiétude qui a été mon moteur; j'ai voulu comprendre ce qui se passait exactement dans ces moments là." Un film l'a marqué aussi : "Twister", une histoire de chasseurs de tornades du Midwest aux Etats-Unis.

 

 

De "Twister" à Atmo-risk


Très logiquement, il s'inscrit en géographie physique à l'université de Strasbourg avant de poursuivre ses études à Toulouse en Sciences de l'Atmosphère et de l'Océan.  Il y étudie l'activité électrique des orages au sein du laboratoire d'aérologie toulousain, un des plus réputés d'Europe sur la question.

En 2013, il créé Atmo-risk avec Ewen Lyvinec, un Breton rencontré lors de ses études strasbourgeoises. Ce dernier est un gestionnaire de risque, expert en gestion des inondations et dans l'élaboration des plans communaux de sauvegarde. 

 
Atmo-risk, un bureau d'étude alsacien spécialisé dans les services météorologiques / © Atmo-risk
Atmo-risk, un bureau d'étude alsacien spécialisé dans les services météorologiques / © Atmo-risk
 

Atmo-risk : des services météorologiques sur-mesure


Atmo-risk travail à partir d'outils météo classiques comme les images radars et les images satellites récupérées auprès des Américains et des Allemands qui, contrairement à Météo France, travaillent en Open Data. Autrement dit, leurs données sont gratuites.

La start'up propose plusieurs types de services : 
  1. Des prévisions météo classiques
  2. Des prévisions à court terme et en temps réel de manière très localisée
  3. Analyses climatiques, des retours sur des évènements spécifiques
Pour le grand public, leur travail est avant tout un travail de sensibilisation. Pour leurs clients, leur service est évidemment beaucoup plus ciblé en fonction des besoins exprimés.  Atmo-risk travaille avec les agriculteurs, les viticulteurs, les organismes publics pour lesquels ils font de la surveillance de site industriel. La start'up alsacienne vient de signer en décembre dernier un contrat avec le SDIS 67 pour un suivi de situation en cas d'intempéries.
 

Et bientôt de nouvelles stations


Aujourd'hui, le plupart des prévisions météos sont automatisées via des logiciels. Avec les changements climatiques et les phénomènes aléatoires et chaotiques qui vont avec, Christophe Mertz estime que "l'humain est plus que jamais nécessaire pour affiner au mieux les prévisions et les analyses."

Dans ce cadre, Atmo-risk va installer à partir du mois d'avril 2019 un réseau de 3 et 6 nouvelles stations météo sur toute l'Alsace. 

Sur le même sujet

Sébastien Levret sauveur d'insectes

Les + Lus

Les + Partagés