Jaillon (54) : une autoroute qui ne passe pas

Publié le Mis à jour le
Écrit par Benoît de Butler
Quelques centaines d'opposants se sont réunis sur le plateau de Haye.
Quelques centaines d'opposants se sont réunis sur le plateau de Haye. © JCP, France 3 Lorraine

Le barreau Toul-Dieulouard, prévu dans le projet A31bis, est rejeté par agriculteurs et riverains. Il traverserait le plateau en dévorant des centaines d'hectares de terres agricoles et en coupant le Parc Naturel de Lorraine. Manifestation ce samedi à Jaillon, à mi-chemin entre Toul et Dieulouard.

L'A31 bis mobilise beaucoup en ce moment. C'est dans une semaine, le 13 février, que L'Etat doit rendre ses arbitrages sur les aménagements nécessaires pour désengorger l'A31. Une décision qui fait suite à des mois de débat public : la saturation de l'axe routier majeur de la Lorraine ne laisse personne indifférent. Mais, comme toujours pour des aménagements lourds, on préfère que ça se passe loin de chez soi.
En Meurthe-et-Moselle, l'option privilégiée est un "barreau" autoroutier entre Toul et Dieulouard, pour désengorger le périph nancéien. Avec plusieurs tracés possibles (en vert sur la carte) :

Toutes les variantes passeraient par Jaillon - au Nord de Gondreville - pour traverser ensuite le Parc Naturel de Lorraine (zone verte) vers Dieulouard.
Une fois n'est pas coutume, écolos et agriculteurs sont d'accord. Ils étaient entre deux et trois cents ce 6 février pour exprimer le refus de cet aménagement. Et Dominique Potier, le député PS du Toulois, était là aussi.

durée de la vidéo: 01 min 27
Manifestants contre l'A31 bis ©F3 Lor

Les opposants considèrent que les embouteillages autour de Nancy peuvent se régler par un élargissement de l'A31 actuelle en périphérie de l'agglomération. Tout au plus, le "barreau" pourrait être réalisé, à moindres frais, sans péage et avec moins de nuisances, en aménageant l'actuelle D 611 entre Toul et Dieulouard :

Mais quel aménagement ? un simple "recalibrage", avec raccordement à l'A31 à Dieulouard ? Ou une mise à 2X2 voies qui ressemblerait beaucoup... à une autoroute ? Les enjeux financiers et environnementaux ne seraient pas les mêmes.
Côté Nancy, on n'est pas chaud pour élargir l'autoroute périphérique à 2X3 voies. "Hors de question" même pour Mathieu Klein : trop cher, trop compliqué. Le patron (PS) du département préfère que le trafic de transit passe au large de Nancy. Il devrait en parler avec son collègue toulois...

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.