AS Nancy Lorraine : l'heure du grand oral

Publié le Mis à jour le
Écrit par Didier Vincenot .

Après avoir sauvé de justesse sa place en Ligue 2, l'ASNL a encore une date importante à son agenda. Mardi 12 juin, elle passera devant la DNCG qui examinera non seulement son bilan financier, mais également les conditions de vente du club.

L'AS Nancy Lorraine accumule les rendez-vous importants.



Après avoir sauvé sa place en Ligue 2 avec une mission totalement accomplie par le nouveau coach, Didier Tholot, reste maintenant à passer avec succès le grand oral devant la redoutable et redoutée DNCG, mardi 12 juin 2018.



DNCG qui a l'habitude, chaque fin de saison, d'examiner la situation financière des clubs, et de donner un avis positif ou non, mais qui aura en plus, en ce qui concerne la vente de l'ASNL, la tâche d'examiner les conditions de la tractation.



Car les instances du football examinent désormais avec beaucoup plus de rigueur, et surtout de précision, la provenance des fonds destinés au rachat d'un club professionnel.



Avec l'aide si besoin de la cellule "Tracfin", spécialisée en la matière.



Outre ces formalités classiques dans la vie d'un club, vient également le dossier épineux du recrutement.



Car les supporters, après deux saisons ratées en la matière, commencent à sérieusement s'impatienter.

A mi-juin, à quelques semaines de la reprise, on n'enregistre pas ou peu de mouvements, dans le sens des départs ou des arrivées.



A ce jour, lundi 11 juin 2018, seul Joffrey Cuffaut a pris le chemin de Valenciennes où il a paraphé un contrat de trois ans.



Selon nos confrères de l'Est Républicain, le président Jacques Rousselot assure que ce côté primordial, le recrutement, "est loin d'être mis en sommeil".



Des renforts seraient même annoncés dans "les prochains jours".

Mais, comme chacun sait, avec un groupe important, avant d'acheter, il va falloir vendre.



Et de ce côté, c'est pour l'heure le calme plat.












Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité