Les élèves du collège Louis Armand de Nancy traquent les "fake news". Fake news, littéralement "faux, truqué" qui pullulent sur le web.
Les jeunes vont même jusqu'à en fabriquer pour mieux les tester dans leur laboratoire dédié.

Fake news, vous connaissez ?

Certains relèveront l'anglicisme, mais le monde du web est fait ainsi.

Fake news, littéralement fausse nouvelle, faux, truqué, c'est tout simplement une information publiée et erronée, volontairement ou non.




Si certains sites, sur internet, se sont spécialisés dans ce genre de fausses nouvelles, ils annoncent la couleur, et oeuvrent dans un but purement humoristique et caustique.

Leurs nouvelles (fausses) sont tellement extravagantes que peu se laissent aller à les croire.

Plus grave, certaines publications annonçant divers cataclysmes tous plus horribles que les autres, les décès ou maladies supposés de telle ou telle personnalité, les alertes enlèvement datant de plusieurs années et résolues depuis longtemps, la toile regorge de ce genre "d'informations".


Les collégiens sur le terrain

Au collège Louis Armand de Nancy, les élèves ont été mis à contribution.
Ils ont eu l'occasion non seulement de créer un véritable "laboratoire à fake news", mais également de se rendre sur le terrain, appareils photos en mains, et de créer de toutes pièces ce genre d'informations afin de pouvoir par la suite les étudier.




Comme ce fragment d'os de dinosaure retrouvé dans un jardin public.
De quoi largement faire le buzz... Non ?



Reportage : Malika Boudiba - Olivier Bouillon - Alain Thièry - Laurent Maas


Des fake news presqu'aussi vieilles que le monde...


 

Fake news : le débat