Covid-19 : Pandemia-Ce que nous avons vécu, un livre de photos, "la mémoire de ce moment où le monde entier a basculé"

Pandemia-Ce que nous avons vécu est un livre qui regroupe les photographies des journalistes de l'AFP. Choisies parmi des dizaines de milliers, intenses et émouvantes, les images du livre retracent la vie du monde pendant la pandémie. En France, dans le Grand Est et dans le reste du monde.

Le 26 février 2020, le premier cas de malade de coronavirus était  recensé dans la région Grand Est. A l'époque le personnel soignant de l’hôpital Emile-Muller de Mulhouse est traumatisé. Il observe avec inquiétude la montée du nombre de malades. Et puis, jour après jour, dans les hôpitaux du Grand Est, la situation devient très difficile. 

Assez vite, dès le printemps 2020, on a compris qu'il fallait raconter cette histoire avec les photographes de l'Agence.

Marielle Eudes, directrice de la photographie à l'AFP.

Marielle Eudes est directrice de la photographie à l'AFP. Elle raconte comment est né l'histoire du livre. "Il fallait faire un livre pour garder une trace de ce moment de basculement de la planète, une trace pour l’Histoire. Nous en avons eu conscience dès le printemps 2020".

 

 

Dans l'Est, à ce moment-là, par exemple à Mulhouse, l'hôpital de campagne militaire a pris en charge son premier patient atteint du coronavirus. "Il a fallu surmonter la sidération, et mettre des images sur ce virus invisible. Mettre des visages sur ces chiffres égrenés chaque jour à la télévision, des visages derrière les soignants, les morts, les peines, les peurs, mais aussi les moments de soulagement, de joie, de créativité, d’énergie, de résilience".

 

 

Et Marielle Eudes ajoute : "pour la sélection des photos ce qui a été compliqué, ce n’est pas de trouver les bonnes photos, mais d’avoir à en écarter un nombre considérable d’excellentes. Pendant des mois, l’actualité du monde entier a tourné uniquement autour du Covid et toute la production photo de l’agence également".

A travers le monde, comment il a été possible de vivre ça

Le but du livre est de "garder une trace de ce moment unique dans l’histoire de la planète que l’on risque peu à peu d’enfouir dans nos mémoires. On a déjà commencé à l'oublier ou à le banaliser. A regarder ce livre aujourd’hui, on a l’impression d’un scénario de science fiction". Plutôt que de se concentrer uniquement sur le cas français, l'agence fait le choix de montrer la pandémie d'un point de vue international. "On a choisi des photos en France bien sûr mais aussi de partout dans le monde. La pandémie a été l’archétype de l’histoire globale. Le monde entier a ressenti au même moment et vécu en même temps le même drame, les mêmes peurs, les mêmes émotions. Il était tout simplement impossible de faire un livre avec des images uniquement françaises, impossible de raconter et d’expliquer cette histoire autrement qu’avec une vision mondiale, de Nancy, de Mulhouse, de la Chine ou au fin fond de l’Amazonie".

 

 

 

 

 

La résistance de l'espèce humaine à l'adversité est ancienne. Chaque génération renouvelle cette connaissance mais elle est en nous.

Erri De Luca.

 

Je t'aime depuis si loin. Le début de cette étrange période s'est joué dans une sorte d'épais brouillard.

Gael Faye.

 

 

L'AFP et les éditions Les Arènes, sous la direction de Marielle Eudes, ont publié "Pandemia - Ce que nous avons vécu". Un livre de 500 photos pour raconter l'histoire du Covid-19 à travers le monde.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région grand est covid-19 santé société culture photographie art