Grand Nancy Thermal : son inscription au titre des monuments historiques acceptée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Inès Pons-Teixeira

La Commission Régionale du Patrimoine et de l’Architecture vient de statuer. Elle donne un avis favorable en vue de l’inscription de Grand Nancy Thermal au titre des monuments historiques.
 

C’est une belle reconnaissance pour le patrimoine nancéien. La Commission Régionale du Patrimoine et de l’Architecture Grand Est (CRPA) a émis un avis favorable à l’inscription de Grand Nancy Thermal au titre des monuments historiques.
 

Un site du début du XXe siècle


Un choix qui tient compte de la valeur patrimoniale de ce site du début du XXe siècle inauguré en 1913 par l’architecte Louis Lanternier.
En amont, les services des Bâtiments de France et du Ministère de la Culture, en lien avec la Métropole, on mené un travail d’expertise de longue haleine.

Plusieurs éléments architecturaux et décoratifs ont fait peser la balance en la faveur de cette décision positive : le hall principal, la piscine ronde, le pavillon de la source, la "galerie nord", les façades de la "galerie est" et la grande piscine d’eau thermale (à savoir l’actuelle piscine olympique couverte). Des éléments qui seront conservés dans le projet de modernisation du site.
 

Dans un communiqué, la Métropole "se réjouit de l’inscription de ce site, cher au cœur des Grands Nancéiens. La préservation et la rénovation des éléments patrimoniaux du site constituent en effet l'un des principes fondateurs du projet Grand Nancy Thermal".

Cette reconnaissance ouvre la possibilité de financements de l’État pour la part du projet Grand Nancy Thermal, qui œuvre sur le patrimoine.
 

Un complexe de 20 000 m² prévu pour 2023


Grand Nancy Thermal souhaite redonner à la capitale des ducs de Lorraine ses couleurs thermales. Le complexe "modernisé" de 20 000 m² regroupera plusieurs bassins, un espace loisir et de sport et un hôtel. Coût de l’investissement : environ 100 millions d’euros dont 25 millions financés par la Métropole du Grand Nancy.
 

Ce projet architectural contesté, conduit par Grand Nancy Thermal Développement, avec les agences d’Anne Démians et Nicolas Chabanne, a pour but de "faire dialoguer patrimoine et modernité, en complémentarité avec le bâtiment historique, avec audace et respect de l’œuvre de Louis Lanternier".

Grand Nancy Thermal, dont la livraison est prévue pour 2023, est censé faire renaître le thermalisme à Nancy et créer 250 emplois directs.