• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Hommages après le crash du Mirage 2000D de Nancy : “La France perd deux officiers de valeur, morts à son service”

L'entrée de la Base aérienne 133 (BA 133) de Nancy-Ochey (Meurthe-et-Moselle). / © Arnauld Salvini. France 3 Lorraine
L'entrée de la Base aérienne 133 (BA 133) de Nancy-Ochey (Meurthe-et-Moselle). / © Arnauld Salvini. France 3 Lorraine

La base aérienne 133 de Nancy-Ochey est en deuil ce vendredi 11 janvier après l'annonce de la mort du Capitaine Baptiste Chirié et de la Lieutenant Audrey Michelon dans le crash de leur Mirage 2000D. Les Lorrains et leurs frères d'armes sont nombreux à saluer leur mémoire.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Mise à jour :
16h00 : le déplacement de Florence Parly, ministre des Armées et du 
général d’armée aérienne Philippe Lavigne, chef d’état-major de l’Armée de l’air (CEMAA) se fera hors-presse. Elle se veut une rencontre avec les familles et entre frères d'armes.

11h45 : point de situation devant la BA133
Notre journaliste Cécile Boisson a fait un point de situation devant l'entrée de la Base aérienne 133 de Nancy-Ochey. Elle a indiqué qu'une cellule médico-psychologique a été mise en place dès hier soir après l'annonce de la mort en service du Capitaine Baptiste Chirié et de la Lieutenant Audrey Michelon.

11h : poursuite des recherches dans le Haut-Jura

Comme annoncé la veille par le général Eric Langlois commandant de la région de gendarmerie Bourgogne Franche-Comté, près de 300 hommes, 150 militaires de l'Armée de l'Air et quelques 150 gendarmes dont les gendarmes de l'air et es enquêteurs militaires se sont rassemblés en début de matinée devant la gymnase du village Jurassien de Mignovillard. 

Leur objectif est de ratisser intégralement la zone pour récupérer tous es débris possibles.
 

"Deux officiers de valeur"

C'est par un communiqué de la ministre des Armées Florence Parly, jeudi 10 janvier 2019 peu avant 21 heures qu'a été officialisée la mort en service aérien commandé du Capitaine Baptiste Chirié et de la Lieutenant Audrey Michelon dans le crash de leur Mirage 2000D la veille dans le Haut-Jura.

"Toute la communauté de défense est aujourd’hui en deuil.

La France perd deux officiers de valeur, morts à son service.

Chaque jour, à l’entraînement ou en opérations, soldats, marins et aviateurs acceptent le danger et risquent leurs vies pour défendre la France, protéger les Français. Ce drame nous le rappelle durement."

Ministre et CEMAA sur la BA 133

De son côté, quelques minutes plus tard, le général d’armée aérienne Philippe Lavigne, chef d’état-major de l’Armée de l’air (CEMAA) a fait part de "sa très forte émotion".

Le général Lavigne est attendu en fin de journée sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey en compagnie de la ministre "pour

être aux côtés des familles, des aviateurs de la base aérienne et pour leur manifester toute la solidarité de l’Armée de l’air."

Dès la nouvelle de la mort de l'équipage du Mirage 2000D de Nancy connue, tant sur les réseaux sociaux que par communiqué les hommages se sont multipliés.

Nombreux hommages

La Patrouille Lorraine Couteau Delta, frères d'armes sur la Base aérienne 133 leur ont très vite rendu hommage.

Sur la page Facebook des deux aviateurs Baptiste Chirié et Audrey Michelon, les hommages sont nombreux de la part tant de leurs amis que d'anonymes.

Le compte Facebook de la Navigatrice Officier systèmes d'Armes a été transformée par sa famille en page d'hommage.
Les élus locaux mais également nationaux ont eux aussi fait part de leur émotion : Laurent Hénart le maire de Nancy ou encore Mathieu Kein, le président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle.
 Des membres du gouvernement comme Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’État auprès de la ministre des armée, se sont également exprimés, tout comme d'autres élus nationaux.

Deux aviateurs expérimentés

Breveté pilote de chasse, le Capitaine Baptiste Chirié détenait la qualification de pilote de combat opérationnel. Il totalisait 24 missions de guerre et 940 heures de vol.

Brevetée Navigateur Officier Systèmes d’Armes, la Lieutenant Audrey Michelon détenait la qualification de sous-chef navigatrice. Elle totalisait 97 missions de guerre et 1250 heures de vol. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bande-annonce : Ensemble, c'est mieux !

Les + Lus

Les + Partagés