Keolis Nancy “Le climat social est détestable ! On a des salariés en pleurs ! C’est inacceptable”

Les salariés de Kéolis devant le siège de la métropole du Grand Nancy. Ils réclament que l’on revoie le réseau et davantage de moyens. / © France 3 Lorraine
Les salariés de Kéolis devant le siège de la métropole du Grand Nancy. Ils réclament que l’on revoie le réseau et davantage de moyens. / © France 3 Lorraine

Le trafic des bus fortement perturbé jusque dimanche 29 septembre. Les syndicats de Keolis sont en grève pour dénoncer les dysfonctionnements du réseau Stan. Les salariés sont à bout de nerf... comme les usagers.

Par Jean-Christophe Panek

«Se déplacer dans Nancy, c’était déjà compliqué car il y a eu beaucoup de changements mais aujourd’hui, c’est dur, dur !» La galère pour Carole ce matin à Nancy. Elle est venue de Baccarat par le train et se retrouve sans moyens de transports pour aller à son rendez-vous à Nancy. «Je n’ai pas vérifié» avoue-t-elle. Son cas est loin d’être isolé. Il suffit de tendre le micro «C’est embêtant. Je viens de Paris et je n’ai eu aucune information !» lance rapidement ce voyageur qui avait, lui aussi rendez-vous à Nancy. 

Les syndicats de Keolis Grand Nancy avait pourtant prévenu. Ils sont en grève jusque dimanche. Ils dénoncent la mise en place depuis la rentrée d’un nouveau schéma de transport dans la métropole. «Le climat social est détestable ! On a des salariés en pleurs ! C’est inacceptable, on ne peut pas laisser passer ça !» explique Virgil Meyer, délégué syndical CFE-CGC. «J’ai alerté la direction à ce sujet. Une réflexion a été lancée mais on n’a pas de retour à ce jour. Il faut absolument qu’on arrange ce climat social, qu’on remette de l’offre et qu’on redonne des moyens».

Ce matin, 150 chauffeurs et agents ont manifesté au dépôt de Keolis Grand Nancy avant de se rendre au siège de la Métropole où ils ont convié les usagers en colère. Une délégation de l’intersyndicale a été reçu par Malika Dati, vice-présidente déléguée aux transports. A la suite de cette réunion, la Métropole a publié un communiqué de presse où elle se déclare "attentive à la cohésion interne de celle-ci et à la qualité du dialogue entre la direction, les organisations syndicales et l'ensemble des salariés, préalables au rétablissement d'un fonctionnement normal des services pour l’usager et à la mise en œuvre du contrat conclu entre la Métropole et son délégataire".

Les difficultés consécutives au nouveau réseau mis en place dans le Grand Nancy fin août se multiplient et n’ont toujours pas été corrigées. Retards, annulations de bus et pannes sur le service de transport suscitent la colère des usagers.
 

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus