L'association L 214 manifeste devant le Burger King de Nancy pour dénoncer les pratiques d'élevage de l'enseigne

Plusieurs membres de l'association L 214 ont manifesté devant les portes du Burger King de Nancy samedi 16 octobre. A l'heure du déjeuner, ils ont dénoncé les pratiques d'élevage des poulets en vigueur dans cette chaîne de fast-food.

Devant l'entrée du restaurant de la rue Saint-Dizier à Nancy à l'heure du déjeuner, les militants de l'association de défense des animaux L 214 ont dressé un tapis rouge. Mais sur ce tapis rouge qui reprend la signalétique publicitaire du géant du fast-food une phrase en forme d'accusation: " Bienvenue au royaume de la cruauté". Alors que reproche l'association qui s'est fait connaître depuis plusieurs années pour ses opérations coup de poing à l'un des principaux acteurs de la restauration rapide en France?  Eh bien, selon L 214, il y a chez Burger King une grande souffrance pour les poulets, élevés en intérieur qui ne voient jamais la lumière du jour et qui sont entassés avec une forte densité. L'association de défense animale affirme que chez Burger King un poulet dispose seulement d'un espace équivalent à une feuille A4, et reproche également à l'enseigne de fast-food d'utiliser des races de poulets qui ont été sélectionnées pour grandir très rapidement ce qui, ajoute l'association, entraîne chez les animaux des problèmes de santé. "Actuellement, les élevages intensifs respectent la réglementation européenne, nous aujourd'hui" explique Cécile Martin co-organisatrice de la mobilisation de L214 à Nancy "on est là pour demander plus que cette réglementation, on demande aux enseignes de s'engager pour respecter les critères élaborés par une trentaine d'associations en Europe qui ont pour but d'éradiquer les pires pratiques dans l'élevage et l'abattage des poulets. Il y a des concurrents de Burger King qui ont déjà pris cet engagement, on demande à cette enseigne de faire pareil d'autant plus que c'est un géant qui a toutes les ressources nécessaires pour faire évoluer ses pratiques".

Pétition en ligne

Anne-Sophie militante L 214 distribue les tracts de l'association aux passants mais aussi aux clients qui entrent ou qui sortent du restaurant: "Sur ce prospectus il y a toutes les infos sur ce que vivent les poulets dans les entrepôts de Burger King. Ils sont accrochés vivants par les pattes avant d'être saignés, ils ont beaucoup de maladies et vivent au milieu d'un tas de déjections. Les gens ont le choix de signer ou pas notre pétition en ligne". D'autres manifestations du même type se sont déroulées dans une trentaine de villes en France dont Strasbourg. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature alimentation société