L'exploit de Théo Curin : il est le premier athlète handisport à terminer la course Santa Fé-Coronda

Le Lorrain Théo Curin, 22 ans, est le premier athlète handisport à terminer la course Santa Fé-Coronda en Argentine. Une course de 57 kilomètres à la nage.

Originaire de Lunéville (Meurthe-et-Moselle), le champion paralympique lorrain Théo Curin, 22 ans, est le premier athlète handisport à terminer la course Santa Fé-Coronda, 57 kilomètres en eau libre.

Sur les images de la société de production, on voit l'athlète franchir en pleurs la ligne d’arrivée de la légendaire course à la nage Santa Fe-Coronda en Argentine.

"Franchement j’ai failli abandonner au milieu de la course", dit Théo Curin juste après l’arrivée. Les yeux embués de larmes, il raconte qu’il a eu très peur de ne pas terminer sa course. "J’ai eu très mal à l’épaule gauche. Je nageais à contre-courant. Je n’ai pas eu mal à l’autre épaule. C’est vraiment une douleur qui n'est pas musculaire et j’ai eu peur que ça me coûte le prix de la course. J’ai continué avec les encouragements et je n’ai pas abandonné. Je suis trop content".

Même plaisir et satisfaction du côté de son entraineur : "Je suis très satisfait, c’est une belle aventure. Avant, pendant et après. Je ne remercierai jamais assez Théo de m’avoir embarqué dans cette aventure", raconte Stéphane Lecat.

Théo Curin a terminé sa course en huit heures trente, deux heures de moins que l'objectif qu'il s'était fixé.

C’est vraiment une douleur qui n'est pas musculaire et j’ai eu peur que ça me coûte le prix de la course. J’ai continué avec les encouragements et je n’ai vraiment pas abandonné. Je suis trop content.

Théo Curin.

L'année dernière en 2021, il avait déjà réalisé un exploit en traversant à la nage le lac Titicaca, entre la Bolivie et le Pérou.
Il a également participé aux Jeux paralympiques en 2016. En 2017, il devient double vice-champion du monde en 100 mètres nage libre et 200 mètres nage libre. Il est aussi médaillé de bronze en 200 mètres nage libre aux championnats du monde à Londres en 2019.

Théo Curin a été amputé des quatre membres après une méningite foudroyante contractée à l'âge de 6 ans.