Les enseignants en grève contre les groupes au collège, "nous ne trierons pas nos élèves"

L'organisation majoritaire dans les collèges le Snes-FSU, ainsi que plusieurs syndicats, appellent à une journée de grève mardi 2 avril. Il demandent des moyens pour l'école publique et d'abandonner des groupes de niveau au collège.

Les enseignants du secondaire se mobilisent mardi 2 avril 2024. L'intersyndicale, dont le Snes-FSU, proteste contre les groupes de niveau. Ils réclament également plus de budget en faveur de l’école publique. "Ce qui nous horripile, c'est que ça ne correspond pas aux attentes de la profession. Le choc des savoirs de notre point de vue, c'est un choc social", dit à France 3 Lorraine, Sébastien Wagner, délégué syndical SNES FSU 55.

A Verdun dans la Meuse, il y a aussi le manque d'effectif. Les postes ne sont pas pourvus.

Sébastien Wagner, délégué syndical SNES FSU 55.

Ils dénoncent un système qui creuse les inégalités sociales. Ils manifestent à Metz, Nancy, Épinal et Verdun. "À la fin des fins c'est une sélection. Je pense que le pire c'est qu'il y a quand même l'idée d'exclure certains élèves du parcours scolaire classique, par exemple avec l'obtention obligatoire du brevet pour passer au lycée."  

Choc des savoirs

Dans un communiqué commun, les syndicats expriment un "Non au choc des savoirs, Oui au choc des salaires et des moyens pour l’École publique !". Depuis des mois, les personnels se mobilisent contre les groupes de niveau. "À Verdun dans la Meuse, il y a aussi le manque d'effectif. Les postes ne sont pas pourvus", dit Sébastien Wagner.

L'arrêté sur la mise en place de "groupes" en mathématiques et en français au collège a été publié le 17 mars 2024 au Journal officiel. "Les classes pourront être divisées en groupes constitués en fonction des compétences des élèves, en 6e et en 5e dès la rentrée 2024, puis en 4e et en 3e à la rentrée 2025".