Livre sur la Place : Estelle-Sarah Bulle lauréate 2018 du Prix Stanislas

Le Prix Stanislas, qui couronne depuis trois ans le meilleur premier roman de la rentrée littéraire, a été attribué par un jury de dix personnes dont cinq lecteurs amateurs, mardi 28 août 2018. Il récompense Là où les chiens aboient par la queue (ed. Liana Lévi).
Le jury 2018 du Prix Stanislas présidé par Leïla Slimani, mardi 28 août 2018 à Nancy (Meurthe-et-Moselle).
Le jury 2018 du Prix Stanislas présidé par Leïla Slimani, mardi 28 août 2018 à Nancy (Meurthe-et-Moselle). © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine
Dans le cadre de sa quarantième édition -et donc de son trente-neuvième anniversaire, la première manifestation s'étant déroulée en 1979- le Livre sur la Place va être le théâtre du dévoilement et de la remis de sept prix littéraires.

Parmi ceux-ci, et pour la troisième fois, figure le Prix Stanislas, qui récompense le "meilleur premier roman de la rentrée littéraire".

Le lauréat 2018 est Estelle-Sarah Bulle pour son ouvrage Là où les chiens aboient par la queue (Liana Lévi).

L'annonce a été faite en direct sur notre page Facebook, par la présidente du jury, Leïla Slimani prix Goncourt 2016.

La Guadeloupe dans les années 40

Une histoire familiale, entre ombres et lumières, qui débute dans ce récit dans la Guadeloupe des années quarante, c'est la trame de ce premier roman d'Estelle-Sarah Bulle.

Il retrace en quelques trois cent pages la destinée d'une famille d'antillais tiraillée entre l'île et la Métropole, avec comme héros principale, une femme indépendante et très belle qui gagne la capitale antillaise avant de rejoindre la Métropole dans les années soixante.
Estelle-Sarah Bulle - Là où les chiens aboient par la queue
 

Une aide au premier roman

Le Prix Stanislas, proposé en partenariat avec la société Groupama, a pour vocation de

"mettre en lumière un premier roman au cœur d’une rentrée littéraire qui rend la visibilité des primo-romanciers chaque année plus ardue ! "


Composé de cinq membres professionnels autour de la présidente  : Baptiste Liger (Lire), Daniel Picouly (France Ô), Sarah Polacci (France Bleu Lorraine), Valérie Susset (L’Est Républicain), Pierre Vavasseur (Le Parisien), le jury accueillait également cinq salariés de Groupama, sélectionnés sur lettre de motivation.

Tous étaient réunis ce mardi 28 août 2018 au restaurant Les Agaves, à Nancy pour délibérer.

Dix romans avaient été pré-sélectionnés en juin dernier : 

Un prix de 3.000 euros

Le Prix Stanislas, doté de trois mille euros, "assure la mise en lumière de son lauréat à travers une diffusion dans toutes les agences Groupama du Grand Est, encourageant ainsi sa pérennité au-delà de la rentrée", cinq cent exemplaires du roman étant achetés par la société.

Le Prix  sera remis le samedi 8 septembre 2018 à 12h sur le Forum France Bleu.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture livres le livre sur la place