Cet article date de plus de 4 ans

Manuel Valls à Nancy : "Hollande a toujours privilégié l'intérêt général"

Ce n'est bien sur pas le thème du déplacement du Premier ministre avec une partie de son gouvernement ce vendredi 2 décembre 2016 en Meurthe-et-Moselle. Manuel Valls a salué "un choix qui n'était pas facile, qui force le respect par sa dignité".

© France 3 Lorraine

Un choix qui n'était pas facile, qui force le respect par sa dignité.


Manuel Valls a salué "choix "mûrement, longuement réfléchi" au lendemain de la décision du président François Hollande de renoncer à se présenter en 2017. Il a ajouté : "nous devons défendre le bilan, nous devons défendre cette action, et je le ferai".

Le Premier ministre est en déplacement en Meurthe-et-Moselle ce vendredi 2 décembre 2016, à l'occasion du Comité Interministériel du Handicap.

Un déplacement pour parler du handicap

Créé par décret du 6 novembre 2009, ce Comité est "chargé de définir, coordonner et évaluer les politiques conduites par l’Etat en direction des personnes handicapées"

A cette occasion, Manuel Valls est accompagné des ministres concernés par la politique du handicap :

Le programme du déplacement

durée de la vidéo: 01 min 31
Prise en charge des handicapés : l'exemple du village Michelet ©France 3 Lorraine

Mais le Handicap passe derrière l'actualité


Mais ce vendredi, ce déplacement de Manuel Valls télescope l'actualité au lendemain de l'annonce par François Hollande qu'il ne brigue pas de second mandat présidentiel. Dauphin pressenti et revendiqué, l'actuel premier Ministre ne devrait toutefois pas annoncer aujourd'hui sa candidature. Il le fera plus probablement demain samedi, à l'occasion du congrès de la "Belle alliance populaire", un mouvement de rassemblement de la gauche lancé par le PS au printemps.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique handicap société françois hollande