• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Méréville : encore un castor victime de la route

Le castor est une espèce protégée / © image Jean-Baptiste Schweyer Agence française pour la biodiversité
Le castor est une espèce protégée / © image Jean-Baptiste Schweyer Agence française pour la biodiversité

La route tue aussi les castors. Ce dimanche, un nouvel animal est mort percuté par une voiture. Ce n’est pas le premier, ni le dernier hélas! La zone est connue mais l’argent manque pour réaliser un aménagement permettant à ces animaux d’éviter le pire. 

Par Francine Dubail

C'est déjà le deuxième castor retrouvé mort en un mois au même endroit à Méréville (Meurthe-et-Moselle). Le matin du dimanche 31 mars c’est une femelle de 19 kilos qui a été victime de la route. Si l’homme a été le pire ennemi du castor à cause de sa fourrure, aujourd’hui c’est la route qui n’a aucune pitié pour cet animal.

"Cette année c’est une hécatombe, depuis janvier j’ai déjà totalisé 8 castors écrasés, c’est quasiment le nombre que j’enregistre sur une année complète. Depuis 2006 nous en sommes à 130 castors écrasés sur les routes de Meurthe et Moselle entre Bayon, Messein, Méréville, Richardménil et Tonnoy" .
Jean-Baptiste Schweyer - de l’agence française pour la biodiversité. 

C'est en 1968, que l’espèce a été nationalement protégée pour éviter son extinction. Elle a été réintroduite notamment en Lorraine en1983 et 1984 avec 15 individus. Actuellement l’espèce recolonise peu à peu le bassin de la Moselle.

Signaler les castors pour limiter les collisions

Si vous observez un animal mort, il est récommandé de ne pas le toucher mais vous pouvez le signaler à l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage au 03 83 73 24 74, car un castor même mort apporte de nombreux renseignements utiles pour une meilleure connaissance de l’espèce.

Des prélèvements ADN sont réalisés.

Les animaux sont autopsiés pour déterminer l’âge, le sexe, l’espèce exacte, et savoir si oui ou non les castors sont porteurs de maladies. Ces données permettent de réaliser un état des lieux de la mortalité par collision routière, et d'identifier les tronçons de route les plus à risque.
Sept Zones ont été répertoriées en Meurthe et Moselle. Parmi les zones sensibles, celle située à Méréville ou un passage a été clairement identifié comme étant un endroit où le taux de mortalité est important.

Des travaux pour sauver les castors

Dans le cadre du plan régional d’action en faveur des castors Voies navigables de France et l’Agence française pour la biodiversité sont récemment intervenues au lieu dit "Les Turbines" (Messein) pour empêcher les castors de traverser la route et de se faire écraser. Depuis longtemps, à Méréville "les devis ont été réalisés pour permettre d’installer un gros tuyau sous la route et ainsi sauver des castors, mais il faut trouver l’enveloppe financière" rappelle Jean-Baptiste Schweyer

Le printemps une période sensible

A l’âge de 2 ans les jeunes castors quittent les adultes et sur un territoire, il n’y aura qu’une seule famille avec pas plus de 6 individus au même endroit. D’autre part, il faut savoir qu’un castor n’a qu’une portée de deux à quatre petits par an et qu’il ne vit qu’une dizaine d’années. Autant dire que si l’espèce n’est plus en danger, elle est très fragile et reste sous protection ainsi que son habitat. Le castor d’Europe, considéré comme "l’architecte des zones humides" joue un rôle écologique indéniable.

 

Ne pas confondre castor et ragondin
Le castor pèse entre 18 à 20 kg. L’animal mesure en moyenne 1,10m dont 30 cm pour la queue écailleuse et plate. La couleur de son pelage très dense est brun chocolat et uni.
Le Ragondin (Myocastor coypus) ne pèse que 7 kg en moyenne pour une longueur de 65 cm dont 25 à 30 pour la queue. Sa coloration est plus claire et il présente des tâches blanches au niveau du museau. Mais, la différence principale avec le castor, est que le ragondin a la queue ronde et effilée.
 

Sur le même sujet

Maryléne Bergmann revient sur son titre de Miss Lorraine 1975

Les + Lus