Municipales 2020 à Nancy : transport, écologie, sécurité, ce qu'il faut retenir du débat

Replay. Mercredi 26 février, quatre candidats qui briguent la mairie de Nancy (Meurthe-et-Moselle) se sont réunis sur le plateau de France 3 Lorraine pour débattre pendant près d’une heure. Voici ce qu’il faut en retenir. 

France 3 Lorraine organisait mercredi 26 février un débat pour les municipales à Nancy.
France 3 Lorraine organisait mercredi 26 février un débat pour les municipales à Nancy. © France 3 Lorraine
La ville de Nancy (Lorraine) va élire son nouveau maire le dimanche 22 mars 2020. France 3 Lorraine, en partenariat avec France Bleu Sud Lorraine vous a proposé un débat le mercredi 26 février à 21h05. Un débat entre quatre candidats : Laurent Hénart pour Nancy Positive, Nordine Jouira pour Nancy en commun, Mathieu Klein pour Nancy en Grand et Laurent Watrin pour Nancy Écologie Citoyenne. Et trois thèmes abordés : les transports, l'écologie et la sécurité.


Le tram

"C'est une thématique centrale de notre programme car on veut proposer la gratuité des transports toute la semaine. Il faut repenser le plan de circulation profondément", explique Nordine Jouira, le candidat de Nancy en Commun.

"Moi, comme candidat je circule à pied, dit Laurent Watrin, de Nancy écologie citoyenne. L'objectif est réduire de 50% les voitures dans le centre-ville et aussi que l'on respire mieux". Pour le tram il ajoute : "Il faut prendre le temps pour revoir le projet financièrement et techniquement."  

"Ce que je souhaite, c'est que les Nancéiens se déplacent mieux. Que les déplacements soient plus facile, plus fluides. Il faut faire le tram, mais le tram, il faut le financer, dit Mathieu Klein. Il faut le faire par pragmatisme et la piétonisation doit être faite dès aujourd'hui, les réseaux cyclables doivent être engagés tout de suite."
 

Le maire sortant, Laurent Hénart, estime que "les Nancéiens veulent garder une liberté de choix. C'est la clé de voute des mobilités dans cinq ou six ans." Il ajoute : "je prends l'engagement de réaliser ce tram dans les délais sans augmentation d'impôts." Le projet de renouvellement de la ligne 1 du tramway dans le Grand Nancy a été voté fin décembre 2019. Le tram doit circuler dans la Métropole du Grand-Nancy en 2023.  


L'écologie 

C'est l'un des thèmes majeurs de cette campagne des municipales. A Nancy également. Laurent Watrin est bien évidemment très attendu sur l'écologie. C'est le candidat de Nancy Écologie Citoyenne. "Le centre-ville n’est pas beau du tout. Il faut l’aérer, le végétaliser, le rendre plus agréable pour la population (...), il y a déjà une mesure de bon sens concernant l'interdiction des terrasses chauffées." Aussi le candidat propose des "périmètres de sécurité sanitaire autour des établissements scolaires" pour interdire aux parents de s'arrêter et de circuler en voiture devant les écoles, collèges et lycées.

"Il y a une urgence écologique" pour Nordine Jouira. Il veut appliquer une "règle verte" pour ne "pas prendre à la nature plus que ce qu'elle ne peut supporter".

Le maire sortant, Laurent Hénart, propose de planter plus de 7.000 arbres le long des axes majeurs de la ville, par exemple rue Saint-Georges et rue Saint-Jean. "L'objectif c'est d'avoir la nature en partage", selon Laurent Hénart. Le maire sortant propose également l'extension des parcs déjà existants et aussi la création de nouveaux parcs.

Pour Matthieu Klein : "Il faut savoir donner à la nature le temps de la nature. Mais il ne faut pas seulement compter les arbres. L'écologie, c'est aussi l'alimentation, plus bio, offrir une meilleure qualité alimentaire pour les enfants." 
 


Sécurité

Au fil des sondages la sécurité reste un enjeu majeur des élections. Aussi, dès le début de son intervention, Mathieu Klein propose de passer de 70 à 100 policiers municipaux pour atteindre la moyenne du nombre de policiers pour une ville de cette taille. "Ils resteront armés comme ils le sont aujourd'hui. Ils seront en charge de cette sécurité du quotidien".

Laurent Hénart souhaite passer à 90 policiers municipaux pour mettre en place des patrouilles de nuit jusqu'à six heures du matin. Il souhaite de "l'efficace et de la fermeté". 

"Les policiers municipaux doivent être vus comme des référents pour jouer leur rôle de prévention, explique Nordine Jouira. La vidéosurveillance ne règle pas tout. Ils ne doivent pas se substituer à la police nationale". 

Laurent Watrin parle de "sûreté plutôt que de sécurité". "Il ne s'agit pas de dénoncer mais plus d'apaiser certains sentiments d'insécurité comme les escroqueries qui touchent les personnes agressées à leur domicile." 


Les autres candidats : 
Nous vous proposons de suivre le débat de Nancy en replay dans cette vidéo ci-dessous.
 
Les élections municipales sur France 3 Lorraine : 
Prochains débats entre les candidats :
Mercredi 3 mars à 21h pour Metz
Mercredi 3 Mars à 22h pour Bar-le-Duc
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections