Nancy : un bus pour un dépistage du Covid-19 gratuit et sans ordonnance en centre ville

Des tests de dépistage du coronavirus sont proposés par le CHRU et Kéolis depuis ce vendredi 5 juin dans le centre-ville de Nancy. Ils sont gratuits, sans rendez-vous et sans ordonnance. Un bus est stationné dans les emplacements fréquentés par le public à commencer par la place de la République. 

Le bus affrété pour le dépistage du Covid-19 à Nancy, vendredi 05 juin 2020.
Le bus affrété pour le dépistage du Covid-19 à Nancy, vendredi 05 juin 2020. © Mayeul Aldebert. France Télévisions

Le CHRU de Nancy propose, depuis ce vendredi 5 juin 2020, des tests de dépistages du coronavirus dans le centre-ville. Gratuits et accessibles sans rendez-vous ni ordonnance, les tests proposés sont de type RT-PCR.

Les tests RT-PCR se basent sur l'analyse des sécrétions nasales pour détecter le génome du virus. C'est l'affaire de 2 minutes si l'on ne compte pas la file d'attente et le temps de remplir une fiche d'information. Les prélèvements recueillis sont envoyés dans un flacon stérile au laboratoire de l'hôpital pour être analysés. C'est ensuite dans un délai de 24 heures que le patient reçoit un mail avec le résultat.

Si le test est positif, le patient sera contacté pour identifier les personnes qu'il aurait pu contaminer. Le résultat est alors transmis au SIDEP (Système d'information national de dépistage du Covid-19) pour entamer ce qu'on appelle le "contact-tracing", c'est à dire alerter les personnes qui ont été en contact avec le malade.

Un bus avec deux professionnels de santé est stationné ce vendredi, de 14h à 18h place de la République. Il tournera ensuite dans les lieux fréquentés du centre ville durant tout le weekend.

Depuis le 11 mai et la politique de dépistage à grande échelle voulue par le gouvernement, l'objectif de 700.000 dépistages par semaines par tests virologiques par semaines est loin d'être atteint. La semaine du 18 au 24 mai par exemple, 216.891 RT-PCR tests ont été réalisés.

Selon le dernier point épidémiologique rendu par Santé Publique France, le nombre de nouveaux cas déclarés est néanmoins toujours en baisse (3.520 pour la dernière semaine de mai contre 4.119 pour la précédente) ainsi que les décès quotidiens (570 contre 693).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société coronavirus/covid-19 déconfinement