Nancy: trois lycéens et deux enseignants de Chopin blessés dans l'accident de leur bus avec un camion sur la RN4

Les collégiens de Nancy se rendaient en voyage scolaire à Paris. / © Twitter Prefet de Seine et Marne
Les collégiens de Nancy se rendaient en voyage scolaire à Paris. / © Twitter Prefet de Seine et Marne

Un bus des transports Néodomiens qui emmenait ce mardi 19 mars des élèves du lycée Chopin de Nancy au Palais de la Découverte à Paris a été percuté sur la RN4 par un camion vers 9h du matin. Dix personnes ont été blessées légèrement dont trois lycéens et deux enseignants.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

C'est vers neuf heures ce mardi 19 mars 2019 que l'accident s'est produit sur la RN4. Dix personnes dont des élèves et enseignants du  Lycée Frédéric Chopin de Nancy ont été légèrement blessés par des éclats de verre.

Selon les informations diffusées sur Twitter par la Préfecture de Seine-et-Marne, le bus des transports Néodomiens, se trouvait à hauteur de Jouy-le-Châtel en Seine-et-Marne lorsqu'il a été pris dans un carambolage impliquant quatre véhicules.
Un fort ralentissement a forcé le bus venant de Nancy à s'arrêter. La conductrice ayant respecté la distance de sécurité, le véhicule était à l'arrêt lorsqu'un camion arrivant derrière aurait dans un premeir temps percuté une camionnette puis le bus par l'arrière, poussant celui-ci dans un fossé dans le bas-côté droit de la chaussée.

Sous le choc les vitres situées à l'arrière ont volé en éclat, provoquant les blessures relevées par la suite par les services de secours.
"Deux bus étaient partis ce matin de Nancy. Le chauffeur du second bus a vu l'accident, a pu l'éviter et mettre son véhicule et ses passagers en sécurité. Après avoir porté assistance à sa collègues et aux passagers du premier bus, il est rentré à Nancy avec ses passagers." explique Jean Dworniczak, agent d'exploitation aux transports néodomiens.
"Trois lycéens, légèrement blessés par des éclats de verre et deux professeurs accompagnant les élèves ont été emmenés à Provins pour des examens de contrôle. Tout comme la conductrice." 

Cellules psychologiques

Nous avons immédiatement affrété un troisième bus pour aller récupérer les jeunes et les adultes et les ramener à Nancy cet après-midi.
- Jean Dworniczak, transports Néodomiens -


Les lycéens, élèves de Seconde, se rendaient de Nancy au Palais de la Découverte à Paris. Aussitôt l'accident et son bilan connu, les professeurs accompagnants et la direction du collège ont pris la décision d'annuler la sortie scolaire. Le second bus est rentré sur Nancy tandis que le bus de secours est parti récupérer les jeunes, évacués avec leurs accompagnateurs dans la salle des fêtes de Jouy-le-Châtel (Seine-et-Marne). Les parents des lycéens ont été alertés puis tenus au courant par l'administration de l'Education nationale par SMS et mails. Une cellule psychologique a été activée en Seine-et-Marne dans l'attente du bus retour et une autre cellule a été déployée à Nancy pour les élèves et leur famille.

Le directeur de l'entreprise de transport a également pris la route pour récupéere la conductrice qui, choquée, a été brièvement hospitalisée pour des examens de contrôle, habituels en de telles circonstances. 
Les différents protagonistes ont regagné Nancy avant la fin de la journée.
La RN4 a été coupée dans les deux sens afin de permettre la réalisation des investigations des gendarmes et du dégagement des véhicules impliquées.
 

Sur le même sujet

Les + Lus