Nancy : faible mobilisation à la marche pour le climat

Une cinquantaine de lycéens a répondu présent / © Mayeul Aldebert (France 3 Lorraine)
Une cinquantaine de lycéens a répondu présent / © Mayeul Aldebert (France 3 Lorraine)

Des marches pour le climat sont organisées dans le monde entier dans le but d’interpeller les populations sur le réchauffement climatique mais aussi contester les opérations commerciales du Black Friday. C’est le cas à Nancy et Epinal.

Par Jean-Christophe Panek


Ils se sont donné rendez-vous devant le Lycée Chopin à Nancy. Ils sont lycéens mais à peine une cinquantaine sur les coups de 10h. Parmi eux, Mathéo, 16 ans. «Clairement, il n’a pas beaucoup de monde ! Mais on va faire du bruit !» résume-t-il à notre journaliste, Mayeul Aldebert, présent sur place pour le compte de France 3 Lorraine «L’écologie n’est pas assez présente dans notre quotidien, les scientifiques nous alertent mais ne personne réagit… Si les adultes ne sont pas capables de le faire, c’est aux jeunes de le faire !».

Un peu de déception pour face à la faible mobilisation pour Rebecca, lycéenne à Nancy. «De plus en plus de gens rejoignent le mouvement même si là, ce n’est pas flagrant ! Demain, notre avenir va être compromis par l’absence de décisions en matière d’écologie. Dans ces conditions, aller en cours ce matin n’a pas vraiment de sens ! Il y a vraiment une urgence climatique et quand je vois ce qui se passe aujourd’hui avec Black Friday, il y a de quoi se poser des questions. On nous pousse à consommer plus alors que qu’il y a de moins en moins de ressources !  On nous pousse à consommer des choses dont on n’a pas besoin. Moi, je n’en veux pas aux consommateurs mais surtout aux entreprises qui ne font que jouer la dessus !».
 
A Nancy, les lycéens avaient rendez-vous devant le Lycée Chopin / © Mayeul Aldebert (France 3 Lorraine)
A Nancy, les lycéens avaient rendez-vous devant le Lycée Chopin / © Mayeul Aldebert (France 3 Lorraine)


A Nancy, le cortège a prévu de rejoindre la place Simone Veil dans la matinée.

En Lorraine, un autre rendez-vous est donné. Les manifestants ont prévu de se réunir à partir de 14 h devant la préfecture d’Epinal.
 

Sur le même sujet

Les + Lus