Nancy : "j'ai repris personnellement en main le dossier du CHU de Nancy" dit Olivier Véran, le ministre de la santé

Olivier Véran, le ministre de la santé, était en visite à Nancy mardi 19 janvier. Ses conseillers ont discuté avec les syndicats de la restructuration financière du CHU. Le ministre a évoqué l’avenir de l’hôpital et il confirme que des décisions seront prisent au mois d'avril. 

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, était en visite à Nancy mardi 19 janvier. Il confirme une  reprise en main du dossier du CHU de Nancy.
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, était en visite à Nancy mardi 19 janvier. Il confirme une reprise en main du dossier du CHU de Nancy. © Yves Quéméner, France télévisions

Olivier Véran, le ministre de la santé, était à Nancy mardi 19 janvier 2021. "J'ai pris des engagements sur la question des lits, des emplois et je les tiendrai", a t-il déclaré au micro de France 3 Lorraine en quittant le Centre Jean Prouvé. De son côté  Stéphane Maire, secrétaire CFDT du CHU de Nancy explique, "que l'on  a supprimé 220 lits et aujourd'hui, on a 172 patients Covid. On se rend compte maintenant que les lits manquent". Il ajoute : "Je me méfie des politiciens parce que je me pose la question de savoir quels sont les engagements qu'ils vont tenir. C'est encore flou". 

Je ferai des annonces fin février concernant l'hôpital de Nancy

Olivier Veran, ministre de la santé 

Ainsi, lors d'une conférence de presse Olivier Véran a confirmé, "avoir repris personnellement en main le dossier du CHU de Nancy". Il a même fixé une échéance : "Au mois d'avril, le dossier doit être bouclé de manière à ce que l'avenir de l'hôpital reste un vrai projet".

Restructuration financière du CHRU de Nancy

Pendant qu' Olivier Véran était à l'hôpital Central du CHRU, un peu plus loin, un de ses conseillers recevait une délégation syndicale dans une salle de la préfecture pour évoquer plusieurs dossiers en attente comme la situation de la psychiatrie, la vaccination du personnel soignant et surtout la situation financière de l'hôpital. "La bonne nouvelle c'est qu'à priori on aurait un avis favorable pour lancer les travaux immobiliers à Brabois", explique Stéphane Maire. 

 

Olivier Véran, ministre de la santé accompagné de Mathieu Klein, maire de Nancy pendant la conférence de Presse au Centre Jean Prouvé de Nancy
Olivier Véran, ministre de la santé accompagné de Mathieu Klein, maire de Nancy pendant la conférence de Presse au Centre Jean Prouvé de Nancy © Yves Quéméner, France télévisions

 

Le comité interministériel de performance et de la modernisation de l'offre de soins (Copermo) avait validé le plan présenté par la direction du CHRU de Nancy pour assainir les finances. Un projet présenté au mois de juillet 2019, quelques mois avant la pandémie. Ce plan d'économie avait pour objectif la suppression de 598 emplois et de 174 lits.

 

 

La vaccination contre la Covid-19 concerne toutes les personnes âgées de plus de 75 ans. Aujourd'hui près de 480.000 personnes ont reçu leur première dose. "Nous avons au niveau national 8.000 doses en stock, le reste est totalement déployé dans les territoires et les centres de vaccination", a assuré le ministre.

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19 économie la chronique santé