Nancy : mouvement de grève au CHRU contre la suppression des RTT, "c’est un coup de poignard pour nos agents"

L’intersyndicale du CHRU de Nancy organise une journée d'action mardi 8 juin pour dénoncer la suppression des RTT pour 1.200 personnels administratifs et techniques. Manifestation l'après-midi, après une réunion le matin avec Mathieu Klein, président du conseil de surveillance.

 


 

Le personnel administratif du CHRU de Nancy en grève mardi 8 juin.
Le personnel administratif du CHRU de Nancy en grève mardi 8 juin. © Mickael Martin, France télévisions

Le projet de restructuration présenté aux partenaires sociaux, vendredi 28 mai 2021, par la direction des ressources humaines du CHRU de Nancy (Meurthe-et-Moselle) a exaspéré les syndicats. "Nous estimons que cette fois la ligne jaune est franchie. C'est un coup de poignard pour nos agents", explique Ophélie Opfermann, secrétaire à la section CFDT du CHRU.

En milieu de matinée, ce mardi 08 juin, une délégation syndicale est reçue par Mathieu Klein, président du Conseil de surveillance du CHRU de Nancy avant une réunion avec l'agence régionale de santé (ARS Grand Est), à 15h45. A cette occasion, le syndicat CFDT remettra une lettre ouverte au ministre de la Santé, Olivier Véran, dans laquelle elle demande "une intervention du ministère afin que la direction et les tutelles retirent ce projet de régression sociale"

L’intersyndicale CFDT-CGT du CHRU de Nancy organise une action mardi 8 juin pour dénoncer la suppression des RTT pour 1.200 personnels (administratifs et techniques).
L’intersyndicale CFDT-CGT du CHRU de Nancy organise une action mardi 8 juin pour dénoncer la suppression des RTT pour 1.200 personnels (administratifs et techniques). © Mickael Martin, France télévisions

Puis dans l'après-midi, ils sont partis de l'hôpital central vers l'ARS. Un cortège de 700 personnes a défilé dans les rues de Nancy. Devant les bureaux de l'ARS, les manifestants ont crié : "ARS SS !!!". 

Plus de 700 personnes du CHRU ont manifesté, ce mardi après-midi, dans les rues de Nancy. Ici devant les bureaux de l'ARS.
Plus de 700 personnes du CHRU ont manifesté, ce mardi après-midi, dans les rues de Nancy. Ici devant les bureaux de l'ARS. © Mickael Martin, France télévisions

Le projet présenté par la direction du CHRU propose l'adaptation des modalités de gestion horaire des agents des secrétariats médicaux, des directions administratives et aussi des services techniques et logistiques.
"Tous les agents passeraient à 35 heures, durée légale du temps de travail, ce qui aurait pour conséquence pour eux de ne plus générer de RTT. La CFDT ne participera pas à négocier la régression sociale par la suppression des 14 journées de RTT", ajoute Ophélie Opfermann, joint par téléphone par France 3 Lorraine.

Les agents sont écœurés.

Stéphane Maire,secrétaire CFDT au CHRU de Nancy

Selon la CFDT, "le ministre de la Santé a confirmé l’aide financière de l’État au projet immobilier du CHRU, mais visiblement cette aide serait conditionnée à la suppression de 150 postes administratifs, techniques et logistiques".  

Une journée décrite comme celle de la mobilisation générale par la CFDT et la CGT qui ont déposé un préavis de grève pour ce mardi 8 juin 2021. L’intersyndicale prévoit un mardi noir. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie société emploi santé