Nancy : Perrine, 30 ans et blogueuse à plein temps.

Perrine a déjà visité plus de 15 pays dans le cadre de son métier de blogueuse de voyage. / © Details of Perrine
Perrine a déjà visité plus de 15 pays dans le cadre de son métier de blogueuse de voyage. / © Details of Perrine

Depuis deux ans, Perrine Muller vit de son activité de blogueuse de voyage. Après avoir travaillé dix ans comme attachée de presse dans l'univers de la mode à Paris, la nancéienne revient s'installer en Lorraine pour vous partager son quotidien ultra-connecté. Entretien.

Par Marine Schneider

"Details of Perrine", quel est le principe de ce blog ?


Je poste mes photos de voyages, de mode mais, aussi mes reportages à travers le monde. J'ai commencé il y a quatre ans, lorsque je travaillais encore comme attachée de presse dans les rédactions de mode à Paris. J'en vis à temps plein depuis deux ans maintenant.

Arraial do Cabo Entre paix et simplicité, je ne voulais pas te quitter @visitbrasil @visit.rio #Travel #Voyage #Trip #Brazil #RJ

Une publication partagée par PERRINE MULLER (@detailsofperrine) le


Après dix ans de carrière dans des grands titres de mode parisiens, vous vous lancez dans l'aventure du blogging. Quel a été le déclic ? 

La soif de liberté. Je voulais quitter la voie classique du contrat à durée indéterminée et devenir mon propre chef. L'auto-entreprenariat est plutôt bien adapté pour cela. Je voulais allier mes deux passions : le voyage et la mode.

Prise de vue en Inde

Photo de mode pour American Vintage en Serbie 
 

 

Comment vit-on du blogging ? 


Grâce aux réseaux sociaux d'abord. Sans l'audience qu'ils apportent, c'est extrêmement difficile d'être crédible auprès des professionnels. Ils attendent des prestations de qualité, qui fonctionnent bien sur la toile. Les audiences sont un bon moyen de les évaluer. Ensuite, il faut savoir démarcher les marques et leur proposer des produits. C'est un peu du marketing en soi.


Pour quel type de clients travaillez-vous ? 


En ce moment, je prépare un devis pour Jet Airways, une compagnie aérienne indienne par exemple. Je travaille principalement pour des institutions de tourisme comme les agences de voyages, la SNCF ou encore l'Office du Tourisme. Sinon je démarche aussi les marques pour leur faire de la publicité. 


Qu'est-ce que vous leur proposez ?


De quoi nourrir leurs réseaux sociaux et leurs sites internet ! Je leur fournis de la matière iconographique ou des reportages, qu'ils réutilisent derrière à leur propre gré. Ensuite ils les modélisent à leur façon en me créditant à chaque publication. Depuis peu, je me suis lancée dans la vidéo. J'ai investi dans un drone et je propose aux compagnies aériennes ou aux agences de voyage des prises de vues à la hauteur de leurs espérances. 

Exemple d'une vidéo de promotion pour la piscine de l'hôtel du golf à  Deauville


Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat... vous êtes partout ! C'est difficile d'alimenter sur tous ces canaux à la fois?


Oui et non. Cela demande beaucoup d'organisation et surtout du temps. Il faut diversifier ses publications pour proposer un contenu original et éviter la redite. Par exemple, je vais profiter de Snapchat pour la visite d'un hôtel alors qu'Instagram sera essentiellement consacré aux photos de shooting. 


Quels conseils pouvez-vous donner à ceux qui voudraient se lancer ?


 Qu'il faut être avant tout MOTIVÉ(E). C'est une activité que l'on doit pratiquer par passion et non pour le goût de l'argent. Et surtout rester soi-même. 

Les Réseaux Sociaux de Details of Perrine

Si vous souhaitez voir davantage d'articles ou de publications de Perrine sur les réseaux sociaux, ses comptes sont ici :
Site internet : details of perrine
I
nstagram  : Perrine Muller - details of perrine
F
acebook : Perrine Muller - details of perrine
T
witter : @DetailsPerrine
Y
ouTube : Details of Perrine
S
napChat : perrinemuller

Sur le même sujet

Les + Lus