Nancy : SOS Médecins en grève, "les visites à domicile vont disparaître"

SOS Médecins Meurthe-et-Moselle annonce un arrêt total d’activité d'une journée à partir de 8 heures, lundi 27 septembre. Les médecins souhaitent attirer l’attention sur la "disparition programmée" des visites à domicile et dénoncent une facturation trop faible.

Pas de visite à domicile, pas de consultations ou téléconsultations. SOS Médecins est en grève, toute la journée du lundi 27 septembre 2021.

Dans son communiqué, SOS Médecins explique que "depuis plus de quinze ans, les moyens alloués à la visite à domicile sont insuffisants au regard des besoins des Français et du vieillissement de la population".

On demande une revalorisation de la consultation à 57 euros.

Joseph Fabre, médecin et président de SOS Médecins de Meurthe-et-Moselle.

L'ADN de SOS Médecins reste avant tout la visite à domicile. Et elle n'est pas valorisée. "C'est pour cela que les jeunes médecins ne la font plus. Une consultation à domicile, avec le déplacement peut durer une heure et demie. Elle est facturée 35 euros. On demande une revalorisation à 57 euros", explique Joseph Fabre, médecin et président de SOS Médecins de Meurthe-et-Moselle, joint par téléphone, lundi 27 septembre.

Les médecins sont fatigués par la crise sanitaire

En Meurthe-et-Moselle, la présence de SOS Médecins est d'autant plus importante que le département est tout en longueur. 

On intervient partout en Meurthe-et-Moselle.

Joseph Fabre, SOS Médecin 54.

Ainsi, les docteurs se déplacent sur Nancy bien sûr et une grande partie de la région Meurthe & Moselle, Lunéville, Longwy, Briey...

Créé en 1966, SOS Médecins regroupe 1.300 médecins généralistes, qui effectuent environ 3 millions de visites à domicile chaque année.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société économie