Nancy : zéro-phyto dans les cimetières depuis deux ans, "le résultat est très intéressant"

Publié le
Écrit par Yves Quemener
Sur ses 33 hectares, le cimetière du Sud est aussi un espace vert important de la ville de Nancy.
Sur ses 33 hectares, le cimetière du Sud est aussi un espace vert important de la ville de Nancy. © Yves Quemener, France télévisions

Désormais, plusieurs restrictions et interdictions s'appliquent concernant l'utilisation de produits phytosanitaires dans les cimetières de Nancy. Il s'agit surtout de lutter contre les désherbants de synthèse. La ville n'utilise plus ces produits depuis 21 ans dans les serres municipales.

Un arrêté du 15 janvier 2021 étend l’application du zéro-phyto aux cimetières et à la plupart des terrains de sport.
En France, certaines communes n’utilisent plus du tout de pesticide, depuis de nombreuses années, comme la ville de Nancy.

Nous avons atteint le zéro pesticides, il y a déjà 21 ans. Dans les cimetières depuis deux ans et le résultat est intéressant.

Pierre Didierjean, directeur des parcs et jardins de la ville de Nancy.

C'est tout simplement l’évolution réglementaire de la loi Labbé pour lutter contre les désherbants de synthèse.

Dans le cimetière de Nancy (Meurthe-et-Moselle), il ne sera plus possible d’utiliser des pesticides, sauf les produits de biocontrôle, ceux à faibles risques et ceux autorisés en agriculture bio. 

"Aujourd'hui, il n'y a plus du tout de produits phytosanitaires dans les cimetières de Nancy, explique Pierre Didierjean, directeur des parcs et jardins de la ville de Nancy. On fait une sélection de plantes, celle-ci on la garde, celle-là on la jette".

Valoriser tout un écosystème

Depuis presque deux ans, les cimetières de la ville sont entretenus sans aucun produit chimique. "J'ai arrêté les produits phyto il y a 21 ans déjà, dans les serres municipales et depuis 16 ans dans les parcs et jardins. Dans les cimetières, le résultat est intéressant", ajoute Pierre Didierjean.

En plus de supprimer les désherbants, la végétalisation a pour avantage de réduire les risques de ravinements au moment des fortes pluies. L’arrêté du 15 janvier 2021 élargit en effet l’interdiction de produits phytosanitaires et sera obligatoire à partir du 1er juillet 2022.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.