Des pompiers lorrains en renfort dans le Sud sur les feux de forêt

14 sapeurs-pompiers de Meurthe-et-Moselle ont pris la direction du Sud de la France ce vendredi 21 août. Ils vont prêter main forte à leurs collègues des Bouches-du-Rhône en prévision d’éventuels nouveaux départs de feux de forêt en raison des conditions climatiques défavorables.
14 sapeurs-pompiers de Meurthe-et-Moselle en renfort dans le sud sur les feux de forêt
14 sapeurs-pompiers de Meurthe-et-Moselle en renfort dans le sud sur les feux de forêt © SDIS 54/ pour FTV
Ce sont 14 sapeurs-pompiers de Longwy, Bayon, Nancy ou encore Lunéville, tous volontaires qui sont partis ce vendredi 21 août 2020 depuis Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle) pour aller en renfort sur les feux de forêt dans les Bouches-du-Rhône.
Dans les rangs, des professionnels et des volontaires qui ont quitté la Meurthe-et-Moselle par la route vers 9h45.
 
Les hommes sont partis avec leur matériel
Les hommes sont partis avec leur matériel © SDIS 54 - pour FTV

Avec leurs huit engins dont deux camions-citernes feux de forêt, ils vont être prépositionnés dans le Sud de la France en prévision des incendies qui sont à craindre en raison des vents défavorables et de la forte sécheresse.
La colonne de feu « Bravo » sera sur place vers 20 heures et tous les hommes seront mobilisables dès ce soir et pour une durée d’une semaine. 
"Seul le personnel formés à la gestion des feux de forêt est susceptible de partir sur ce type de mission" rappelle Bertrand Lepoutère lieutenant-colonel du SDIS 54.
Tous les hommes sont formés aux feux de forêts, certains hommes s’étaient déjà portés volontaires en 2017. En Meurthe-et Moselle 180 pompiers sont formés à la gestion des feux de forêt sur les 2800 pompiers volontaires et professionnels du département.
Les Meurthe-et-Mosellans ont retrouvé leurs collègues de Haute-Marne, Haute-Saône et de Côte d’Or.
 
Au total le groupe d’une cinquantaine d’hommes fait partie de la colonne de renfort « Bravo » .
Chaque été, les sapeurs-pompiers lorrains volontaires font partie des renforts positionnés dans le sud de la France.

Une première colonne  « Est Alpha », avait été mobilisée il y a 15 jours avec dans leurs rangs des sapeurs-pompiers du Bas-Rhin.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers feux de forêt incendie