• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Pont-à-Mousson : l'inquiétude des 2.000 salariés de Saint-Gobain pour leur emploi

La direction de Saint-Gobain Pont-à-Mousson, spécialiste de la fabrication de canalisations en fonte, cherche de nouveaux partenaires. / © J-Christophe Panek. France 3 Lorraine
La direction de Saint-Gobain Pont-à-Mousson, spécialiste de la fabrication de canalisations en fonte, cherche de nouveaux partenaires. / © J-Christophe Panek. France 3 Lorraine

Lundi 4 mars, la direction de l'usine sidérurgique a annoncé qu'elle cherchait de nouveaux partenaires pour l'accompagner. Les salariés et les élus font part de leur inquiétude pour l'avenir.

Par Yves Quemener

C'est lors d'un CCE extraordinaire que la direction Saint-Gobain a annoncé clairement qu'elle cherchait d'autres partenaires, lundi 4 mars 2019.

On ne sait pas qui sont les partenaires, et ce qu'ils veulent faire.
- Julien Hézard, délégué CGT de l'entreprise -
 

"L'information suscite  des réelles craintes auprès des salariés de l'usine de Pont-à-Mousson", précise Julien Hézard.

"Il est urgent que la direction précise son annonce. Elle ne nous répond pas sur la question de la vente. Un silence ambigu qui inquiète les salariés."

Quand Saint-Gobain PAM tousse, c'est tout notre territoire qui s'enrhume.
- Henry Lemoine, maire de Pont-à-Mousson -

Rumeurs de vente

Le groupe chercherait il à vendre son activité canalisation ? Ce n'est pas la première fois que la rumeur circule, mais, cette fois elle semble de plus en plus insistante. 

"L'information revient régulièrement", dit Henry Lemoine, "et même si les dirigeants m'ont confirmé qu'ils étaient à la recherche de partenaires l'entreprise cherche surtout à faire une extension du parc à tuyaux."

Moins de commandes et donc moins de production.

Bernard Bertelle, maire de Blénod-les-Pont-à-Mousson, sur le compte twitter de France-Bleu-Sud-Lorraine partage ces inquiétudes : "nous connaissons des difficultés depuis de nombreuses années. On a déjà perdu la centrale thermique de Blenod."
 

Le groupe Saint-Gobain PAM a connu de grosses difficultés ces dernières années. En 2017,  la production des usines avait  chuté de 46% et les hauts fourneaux tournent à 50% de leur capacité. 

 Saint-Gobain emploie environ 2.000 salariés répartis sur cinq unités de production en Lorraine et en Haute Marne.
Le prochain comité central d'entreprise doit se tenir au mois de mai prochain. 
 
 
 

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus