VIDEO. Rembobinons: ces records insolites qui ont marqué la Lorraine

Nos documentalistes, passionnés d'histoires et de bonnes histoires se sont replongés cette semaine dans les archives de France 3 déposées à l'INA pour y retrouver quelques-uns des records les plus insolites que notre région a connu. Voici nos trois préférés.
Les pompiers du district de Nancy sur le vélo le plus long du monde, le 26 mai 1991. Un record loufoque parmi d'autres!
Les pompiers du district de Nancy sur le vélo le plus long du monde, le 26 mai 1991. Un record loufoque parmi d'autres! © France 3 / INA
Le saviez-vous? La Lorraine est terre de records! Mais des records souvent insolites: le plus grand pâté Lorrain du monde, la plus grande tarte aux quetsches ou bien encore le plus grand envol de montgolfières. Ce dernier record date de 2017 et pourrait de nouveau être battu cet été à l'occasion du Grand Est Mondial Air Ballons, fin juillet.

Avec la passion qui les anime, nos documentalistes ont pris le temps de se replonger dans nos archives déposées à l'Institut National de l'audiovisuel à Strasbourg pour retrouver quelques-uns des records les plus insolites en mettant l'accent sur les recordmen eux-mêmes. Et voici leur sélection.

Nancy, 1991, le plus long vélo du monde chevauché par les pompiers

Ce sont les hommes du feu du district de Nancy, avec en chef de file le capitaine Gilbert Baudon, qui se sont illustrés le 26 mai 1991 en parcourant plus de six kilomètres sur le vélo le plus long au monde. 26 selles et autant de guidons, 52 pédales sur lesquelles il a fallu pousser fort car l'engin affichait près de 300 kilogrammes. Le parcours s'est achevé à Essey-lès-Nancy et le record a bel et bien été battu malgré deux casses de la chaîne: 6,9km en une heure de trente

Aéroport de Findel, Luxembourg, 1987, un avion retenu par les dents

Le Luxembourgeois Georges Christen est une légende vivante au Grand-Duché. Ce cascadeur compte parmi les hommes les plus forts du monde et l'a mainte fois prouvé tout au long de sa carrière. Il en a même fait un spectacle.
Ce jour là sur le tarmac de l'aéroport Luxembourgeois, accroché des mains et des pieds à une structure d'acier, il a retenu par la seule force de sa mâchoire un petit monomoteur Cesna dont l'hélice est progressivement montée à son régime moteur maximum. 110 chevaux retenus par les dents!
Pour découvrir l'intégralité de records de l'hercule du Luxembourg, vous pouvez consulter son site internet.

A noter qu'en Lorraine, un autre Homme fort a lui aussi enchaîné plusieurs records, parmi lesquels la traction d'un camion à la force de ses mâchoires le 28 octobre 1990.
Il s'appelait Brad Harris.

Nancy, 1973, Plus de 1.000 heures au piano

C'est un peu un pianiste fou qui a traversé le 20e siècle les mains comme collées au clavier.
Dès 1929 à Berlin, Heinz Arntz, un pianiste originaire de Düsseldorf bat de trois heures l'américain J.van den Build par 75 h contre 72. Ce sera le début d'une longue suite de records.
Le cap des 100 heures (précisément 121) est battu face à W. Micheel à Luxembourg en 1933 puis le nombre d'heures passées au piano devient vertigineux.
200 heures en 1951, 400 heures en 1954, le chiffre grimpe un peu plus chaque année.
Cigarette en bouche, ampoules aux doigts, chevilles enflées par l'immobilité, tension nerveuse, rien ne l'arrête. En 1957, à Paris, le marathonien, comme à son habitude mange et se fait raser, tout en continuant à jouer.
Puis en 1965 par deux fois, il dépasse les 1000 heures. D'abord à Düsseldorf le 6 juin, puis il renouvelle et même améliore l'exploit à Nancy le 28 octobre avec 1.003 heures. et 1.500 tasses de café !

Pour cet exploit, il est resté assis plus de 40 jours face à son piano, ne s'accordant pas plus de deux heures de sommeil toutes les 24 heures.

Heinz Arntz passera même 44 jours les mains sur le clavier en 1967!
Cette année-là, le pianiste allemand va même continuer à jouer tandis que lui et son instrument sont transportés jusqu'à un port puis installés sur un navire qui va les débarquer à New-York où le marathonien du piano achèvera sa prestation.
Jouer du piano en mangeant de la choucroute (voir la vidéo ci-dessous), ce n'est pas donné à tout le monde!
Jouer du piano en mangeant de la choucroute (voir la vidéo ci-dessous), ce n'est pas donné à tout le monde! © France 3 / INA
Par la suite, il tente à plusieurs reprises de poursuivre sa moisson de record. C'est le cas en 1973, de nouveau à Nancy, sous l'oeil de la caméra de France 3 Lorraine. Heinz Arntz, père de 7 enfants a alors 74 ans. Et le moins que l'on puisse dire est que sa prestation, dans la brasserie de la cité ducale, ne passe pas inaperçue!

Voyez par vous-même dans notre vidéo:
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
luxembourg international pompiers faits divers insolite sorties et loisirs musique culture