• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Chambley : fin juillet 2019, le Grand Est Mondial Air Ballons, prendra son envol en fêtant ses 30 ans

Conférence de presse pour les 30 ans du désormais Grand Est Mondial Air Ballons (#GEMAB19) à Paris, le 17/10/2018. De gauche à droite, Philippe Buron-Pilâtre, directeur-fondateur de la manifestation, Jean Rottner, président de la Région Grand Est et Lise Roseleur, conseillère régionale et maire de Chambley (Meurthe-et-Moselle) / © Lodoïs Gravel. France 3 Lorraine
Conférence de presse pour les 30 ans du désormais Grand Est Mondial Air Ballons (#GEMAB19) à Paris, le 17/10/2018. De gauche à droite, Philippe Buron-Pilâtre, directeur-fondateur de la manifestation, Jean Rottner, président de la Région Grand Est et Lise Roseleur, conseillère régionale et maire de Chambley (Meurthe-et-Moselle) / © Lodoïs Gravel. France 3 Lorraine

Elle s'appelle désormais "Grand Est Mondial Air Ballons". La plus importante manifestation aérostatique au Monde depuis 2013 change de nom pour s'associer plus encore avec la Région Grand Est et fêtera fin juillet 2019 ses trente ans. Présentation ce mercredi 17 octobre depuis Paris.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

La conférence de presse de présentation de l'édition 2019 de la manifestation biennale qui se déroule chaque année impaire, fin juillet, sur le site de Chambley Planet'Air a eu lieu ce mercredi 17 octobre 2018 à Paris.

Le directeur fondateur du Mondial Air Ballons, Philippe Buron-Pilâtre, était, au pied du ballon Générali dans le Parc André Citroën, en compagnie de Jean Rottner, le président de la Région Grand Est.

Un geste fort, du principal soutien politique et financier de l'événement et l'occasion d'annoncer le changement de nom de la manifestation qui devient désormais le Grand Est mondial Air Ballons, le #GEMAB.

Ce sera du vendredi 26 juillet au 4 août et ce sera une nouvelle fois

"la plus grande, la première attraction touristique du Grand Est",

a rappelé Jean Rottner, qui a confié au fondateur de la manifestation : "tu peux compter sur mon soutien personnel et celui de toutes les équipes de la Région."
Jean Rottner, président de la Région Grand Est et Philippe buron-Pilâtre, directeur-fondateur du Grand Est Mondial Air Ballons, en vol au dessus de Paris, dans le ballon Générali, mercredi 17 octobre 2018. / © Lodoïs Gravel. France 3 Lorraine
Jean Rottner, président de la Région Grand Est et Philippe buron-Pilâtre, directeur-fondateur du Grand Est Mondial Air Ballons, en vol au dessus de Paris, dans le ballon Générali, mercredi 17 octobre 2018. / © Lodoïs Gravel. France 3 Lorraine

 

30 ans d'aventures

Pour fêter ses trente ans, la manifestation s'est offert un dossier de presse en forme de pellicule cinématographique dans sa boîte !

Car, oui, 2019 marquera le trentième anniversaire de la manifestation née d'une idée un peu folle de rassembler 789 montgolfières à l'été 1989 pour fêter le bicentenaire de la révolution française !

Depuis, Fraternité 89 est devenue Lorraine Mondial Air Ballons, Mondial Air Ballons et désormais Grand Est Mondial Air Ballons.

GEMAB est surtout, depuis 2013, le plus important rassemblement mondial de montgolfières, titre enlevé de haute lutte à sa cousine américaine, la Fiesta d'Albuquerque (Nouveau Mexique). Un record qui a été à nouveau battu en 2017 et qui pourrait sans doute l'être à nouveau en 2019 !

Des nouveautés annoncées

Philippe Buron-Pilâtre et Jean Rottner n'ont pas encore dévoilé toutes les surprises qui accompagneront cette édition 2019.

Mais ils en ont d'ores et déjà annoncé quelques unes : la mise en place d'un espace spécifique dédié aux nouvelles technologies pour les moins de 18 ans ou encore l'implantation d'une tente encore plus grande, de 500 mètres carrés avec terrasse, qui servira de vitrine au tourisme du Grand Est.

A découvrir notamment

"et cela intéresse directement nos amis américains, les vins d'Alsace, le champagne et la mirabelle",

confie Philippe Buron-Pilâtre.

Manne touristique et image de marque

Attirer 400.000 spectateurs avec un double envol (quand la météo le permet) quotidien pendant 10 jours, un millier de pilotes et trois mille équipiers, c'est garantir une médiatisation planétaire.

Car au-delà des journalistes venus, comme les équipages, du monde entier, c'est avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux que désormais la manifestation, par le biais du grand public bénéficie du partage des plus belles images d'envol de ballons à air chaud, depuis le coeur du parc naturel régional de Lorraine.

Le GEMAB c'est une réussite en terme d'image, de tourisme mais également sur le plan économique.

Plus de 60% des équipages séjournent, à l'hôtel, en gîte, en camping ou chez l'habitant à moins de vingt kilomètres de la manifestation. Et profitent, surtout ceux qui viennent de loin, voire d'autres continents, de ces deux semaines sur place pour visiter toute l'Europe... Et tout le Grand Est.
Les retombées financières directes et indirectes sont ainsi évaluées à vingt-huit millions d'euros.

 

Sur le même sujet

Charleville-Mézières : l'Institut international de la marionnette en difficultés financières

Les + Lus