Cet article date de plus de 6 ans

SLUC - Châlons : des paniers pour la bonne cause

Nouvelle affiche intéressante ce samedi soir sur le parquet de Gentilly : la venue des champenois de Chalons-Reims, à partir de 20 heures.
Sur le plan sportif, l'adversaire promet un beau suspens. Et en plus, ce match sera dédié à la prévention contre le cancer colorectal.
Le Grand Nancy et le SLUC Nancy Basket sont partenaires de la campagne
Le Grand Nancy et le SLUC Nancy Basket sont partenaires de la campagne © Copie écran site internet Grand Nancy
C'est un partenariat tripartite, entre l'équipe de basket de Nancy, le Grand Nancy, et l'association ADECA (qui se mobilise toute l'année, pour contribuer à la recherche contre le cancer).
Alors que, durant ce mois de mars, de multiples actions sont engagées pour sensibiliser le public à la notion du dépistage du cancer colorectal, l'une d'entre elles est cette rencontre de basket, dédiée à cette cause.

« Mars Bleu » est en effet le mois dédié à la lutte contre le cancer colorectal.
Il existe, à ce sujet, de nombreux tabous et idées reçues qui nuisent au bon exercice de son dépistage, et qui donc, nuisent également à l'efficacité des guérisons. Pourtant, les chances de guérison peuvent atteindre 90%, lorsqu'il est diagnostiqué suffisamment précocement...sachant qu'il est très vite repérable, dès les premiers stades.
Il est aujourd'hui le 3e cancer le plus fréquent en France...et représente la 2e cause de décès par cancer. 
Il s'agit donc de lever les barrières qui persistent autour de cette maladie, pour réussir cet objectif d'augmenter la participation aux dépistages.
D'où un programme, organisé en France chaque année depuis 2009, au mois de mars.
Dans ce cadre, par le biais de différentes actions innovantes, ludiques et décomplexées, les actions ont pour but de sensibiliser les publics les plus concernés : les hommes et les femmes entre 50 à 74 ans.

Il a été démontré qu’avec un taux de participation compris entre 50 et 60%, la mortalité liée à ce cancer serait réduite de 15%.
Malheureusement, à l’heure actuelle, le taux de participation est largement inférieur à cet objectif. Sur le Grand Nancy, en 2012-2013, il était seulement de 36%.
L'idée est donc d'inciter les personnes de 50 à 74 ans à consulter leur médecin traitant. Ensuite, en fonction du niveau de risque du patient, ledit médecin pourra délivrer le kit de recherche de sang occulte dans les selles..voire orienter le patient vers un gastro-entérologue, afin de planifier une coloscopie.
Tel est donc le message du jour, véhiculé par les joueurs du SLUC.


Au delà de cet aspect préventif, il y a aussi des enjeux sportifs.
Nancy accueille ce samedi soir une équipe ambitieuse, capable de performances à l'extérieur. A 7 reprises, elle s'est montrée en capacité d'aller chercher la victoire à l'extérieur : à l'exemple de Strasbourg, au Mans, à Boulogne, Bourg en Bresse, ou encore Cholet...
Voilà qui refroidit quelque peu !!
Voilà aussi qui permet d'envisager un beau spectacle, dans une salle qui devrait être pleine pour assister à ce que l'on pourrait appeler un match de coupe. Car une chose est sûre : plus encore, peut être, que dans d'autres circonstances, chacune des deux équipes voudra aller chercher la victoire. Et les deux sont parfaitement capables d'aller la chercher !

Un beau match de basket en perspective...





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sluc nancy basket archives sport santé