Tomblaine : affichage sauvage d'Eric Zemmour, le maire Hervé Féron porte plainte

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Le Goff / Jean-Christophe Panek
Hervé Féron compare cet affichage sauvage à des "méthodes de voyou".
Hervé Féron compare cet affichage sauvage à des "méthodes de voyou". © Cédric Jacquot, MaxPPP

Plusieurs affiches à l'effigie d'Eric Zemmour ont été collées à Tomblaine, près de Nancy (Meurthe-et-Moselle), dans la nuit du 27 au 28 octobre 2021. Une opération illégale pour Hervé Feron, maire de la commune. Il a décidé de porter plainte.

C'est à 6 h 30 du matin que Hervé Feron, maire de Tomblaine, apprend la nouvelle par les services municipaux. Environ une centaine d'affiches d'Eric Zemmour ont été collées dans la nuit du 27 au 28 octobre 2021.

"Les individus ont collé à des endroits stratégiques, comme les espaces publics. Nous en avons retrouvé au carrefour le plus important de Tomblaine, à l'intersection du Boulevard Tolstoï", explique Hervé Féron. Il juge même ces agissements comme des "méthodes de voyou".

"J'ai demandé à mes services d'aller les enlever dès le matin même", raconte-t-il. Face à cette opération sauvage, le maire a décidé de porter plainte. Pour lui, "c'est illégal. La loi cadre l'organisation des élections. C'est en dehors des règles"

Hervé Féron espère faire condamner le polémiste. Il demandera le remboursement du coût du travail des services municipaux mobilisés. C'est également un moyen de "rentrer en résistance contre sa pensée, qui est nauséabonde", ajoute-t-il.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.