Transport routier : "Certains chauffeurs de poids lourds roulent sans permis sans nous le dire"

Désormais, un service en ligne existe pour vérifier la validité du permis de conduire des routiers et autres conducteurs de poids lourds. Le but, réduire le nombre d’accidents.

Pour endiguer le nombre d’accidents de la route, le ministère de l’Intérieur lance un nouveau service en ligne, le portail Vérif Permis. L’objectif affiché, permettre aux employeurs du transport public routier de voyageurs ou de marchandises de vérifier la validité (ou non) du permis de conduire de leurs conducteurs salariés.

Prévenir les risques d’accidents

La manœuvre vise à faire chuter le nombre d’accidents, en améliorant la prévention et la sécurité routière. Une “très bonne idée”, pour ce transporteur de Meurthe-et-Moselle, qui compte plus de 200 salariés conducteurs. “C’est primordial pour un conducteur routier d’avoir un permis valable. Avoir un vrai moyen de vérifier le permis de nos employés roulants c’est tout sauf un gadget. Leur permis de conduire, c’est leur outil de travail”, insiste le responsable de cette société lorraine de transport routier international, qui préfère rester anonyme.

Un salarié roulant peut très bien être en possession de son document de permis de conduire alors que celui-ci n’est plus valide administrativement

Responsable d'une entreprise de transport

Ce professionnel du transport avoue qu’il n’est “pas toujours évident” de procéder à toutes les vérifications nécessaires soi-même : “on demande toujours à nos conducteurs de nous présenter leur permis régulièrement mais il nous est arrivé que certains conducteurs roulent sans permis sans nous le dire. Un salarié roulant peut très bien être en possession de son document de permis de conduire alors que celui-ci n’est plus valide administrativement. Parfois, aussi, le conducteur est de bonne foi et ne sait pas lui-même que son permis est suspendu”.

C’est un coût dérisoire à côté du risque encouru si l’un de nos conducteurs roule sans permis

Responsable d'une entreprise de transport

Vérif Permis n’autorise pas l’employeur à connaître le solde de points du conducteur salarié mais, en quelques clics, il permet d’interroger directement le Système national des permis de conduire (SNPC) et de vérifier sa validité. Une participation financière est requise pour utiliser ce nouveau service. “Je ne sais pas si cela diminuera significativement les accidents, mais c’est une sécurité supplémentaire. Cela ne coûte pas grand-chose d’essayer, 40 euros par an c’est un coût dérisoire à côté du risque encouru si l’un de nos conducteurs roule sans permis”, conclut le transporteur lorrain.

En France, si le nombre d’accidents de la route de poids lourds n’est pas plus important que celui mettant en cause les automobilistes, les conséquences sont souvent plus graves. Selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), les accidents impliquant un poids lourd sont mortels dans 14 % des cas, contre 5 % pour les accidents de voiture.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité