Toul : l'ancien maire Jacques Gossot est mort

Retour en images sur le parcours de celui qui fut pendant 30 ans le maire de Toul (54). Mais aussi le premier homme politique incarcéré en France pendant son mandat de maire. Il est décédé dimanche 6 mars 2016.

L'ancien maire de Toul, Jacques Gossot, est décédé dimanche 6 mars 2016, à Moulins-lès-Metz (Moselle). Il était âgé de 75 ans. 

Maire RPR de Toul (Meurthe-et-Moselle) à partir de 1971, ce natif du secteur a également été élu conseiller général et fut vice-président de la collectivité départementale. 

En décembre 1989, il est soupçonné par la section financière du SRPJ de Nancy de s'être personnellement enrichi en bénéficiant d'argent versé par des entreprises de commerce alors qu'il siégeait comme membre de la Commission départementale d’urbanisme commercial de Meurthe-et-Moselle. Mis en examen par le juge Gilbert Thil (aujourd'hui adjoint à la sécurité de la ville de Nancy), l'élu sera placé en détention pendant plus de six mois, une première en France. Il sortira blanchi de cette épreuve suite à une loi d'amnistie. Officiellement, l'argent obtenu a servi à financer le RPR et pas Jacques Gossot lui-même.

Battu en 2001 puis 2008 à l'élection municipale, il se retirera de la vie politique quelques mois plus tard.

Les obsèques de Jacques Gossot seront célébrées mercredi 9 mars 2016 à 14h30 à Toul. 

Retour en images sur sa carrière avec Patrick Germain :

©France 3 Lorraine