Bras-sur-Meuse (55) : consultation citoyenne pour le choix du parrainage

Le maire de Bras-sur-Meuse a consulté ses administrés concernant le choix du candidat à parrainer pour l'élection Présidentielle. / © Mostafa Mohammed - France 3 Lorraine
Le maire de Bras-sur-Meuse a consulté ses administrés concernant le choix du candidat à parrainer pour l'élection Présidentielle. / © Mostafa Mohammed - France 3 Lorraine

Le maire de Bras-sur-Meuse a mis en place une initiative originale. Sur la page Facebook de la municipalité, les citoyens de Bras ont pu indiquer quel sorte de candidat à la Présidentielle devrait recevoir le parrainage du maire.

Par Didier Vincenot


Reportage Dominique Duforest et Mostafa Mohammad
Bras-sur-Meuse (55) : consultation citoyenne pour le choix du parrainage
Le maire de Bras-sur-Meuse a mis en place une initiative originale. Sur la page Facebook de la municipalité, les citoyens de Bras ont pu indiquer quel candidat à la Présidentielle devrait recevoir le parrainage du maire. - France 3 Lorraine - Dominique Duforest - Mostafa Mohammad - Sarah Billod-Laillet

La chasse aux parrainages pour la Présidentielle est ouverte.

Les représentants de chaque candidat vont battre villes et campagnes à la recherche des précieux sésames.
Il y a les candidats des grands partis pour lesquels la chasse sera fortement fructueuse. Pour ceux-là, pas de soucis.

Et il y a les autres, tous les autres...

Les dissidents de grands partis, les "candidats libres", les partis des extrêmes, les petits partis.
Pour ceux-là, c'est beaucoup plus compliqué.


Il faut discuter avec les élus, expliquer, expliciter, convaincre, présenter et défendre les programmes, vaincre les réticences...
Un véritable chemin de croix.


Mais pour les élus, étant donné que la liste des parrains sera rendue publique, accorder son parrainage devient plutôt complexe.
Par exemple pour les encartés ou sympathisants de tel ou tel candidat, pour lesquels il serait mal venu d'accorder son parrainage à un adversaire.

Dans la petite commune de Bras-sur-Meuse, le maire (SE), Julien Didry, a mis en place une initiative citoyenne et démocratique.

Il a tout simplement demandé leur avis aux citoyens de Bras, par l'intermédiaire, nouvelles technologies obligent, de la page Facebook de la municipalité. Les administrés avaient le choix entre plusieurs possibilités pour le maire, d'accorder son parrainage à :

  • soutenir un petit candidat
  • soutenir un grand candidat
  • ne soutenir personne
  • tirer au sort le parrainage qu'accorderait le maire

Et la réponse citoyenne est...
  • soutenir un petit candidat, à 44,2 %

La consultation a eu lieu sur la page Facebook de la municipalité. Le parrainage a un "petit candidat" l'emporte nettement. / © Mustafa Mohammad - France 3 Lorraine
La consultation a eu lieu sur la page Facebook de la municipalité. Le parrainage a un "petit candidat" l'emporte nettement. / © Mustafa Mohammad - France 3 Lorraine

Depuis 2001, le maire avait fait le choix de ne parrainer aucun candidat à l'élection Présidentielle.
Vendredi, il va réunir le conseil municipal, pour décider démocratiquement et après discussion du candidat qui bénéficiera du parrainage.

Opération urgente, car la réception des parrainages a été fixée au 17 mars par le Conseil Constitutionnel.



Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus