Bar-le-Duc (55) - L'agriculteur Jean-Pierre Simon au tribunal

Jean-Pierre Simon, agriculteur à Cirfontaines (Meuse), est convoqué mardi 12 septembre 2017 au tribunal de Bar-le-Duc, pour avoir mis son matériel agricole à disposition des personnes qui, en juin et juillet 2016, ont occupé le Bois Lejuc, près de Bure. 

Compte-rendu d'audience Jean-Philippe Tranvouez et Frédéric Madiaï
Jean-Pierre Simon, agriculteur à Cirfontaines (Meuse), est convoqué mardi 12 septembre 2017 au tribunal de Bar-le-Duc, pour avoir mis son matériel agricole à disposition des personnes qui, en juin et juillet 2016, ont occupé le Bois Lejuc, près de Bure. ©France 3 Lorraine


Les réquisitions

Le Procureur a requis 3 mois de prison avec sursis, -mais demandé la restitution du matériel agricole-.
Le jugement a été mis en délibéré au 24 octobre prochain.


Rappel des faits

Le procès de l'agriculteur Jean-Pierre Simon, poursuivi à Bar-le-Duc pour avoir amené du matériel agricole aux opposants au projet Cigéo d’enfouissement de déchets nucléaires de Bure, a été renvoyé à ce mardi 12 septembre 2017.

Le juge a estimé qu’il y avait un problème dans le dossier, car l’ANDRA (Agence Nationale pour la gestion des Déchets RAdioactifs) n’était plus à l'époque propriétaire du bois Lejuc. Ce qu'elle est redevenue depuis. Par conséquent, selon Me Etienne Ambroselli, l’avocat de l’agriculteur, elle n’avait pas à en contester l’occupation.

Jean-Pierre Simon, 57 ans, militant à la Confédération paysanne, est poursuivi pour "complicité d’occupation" du bois Lejuc, épicentre de la lutte contre le projet Cigéo.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" et la Confédération paysanne ont réaffirmé leur soutien à l'agriculteur et appelé à rejoindre le rassemblement de soutien organisé devant le tribunal de Bar-le-Duc.