Bure, Chooz, Fessenheim : “faire du Grand Est la région de référence, sur les énergies de demain”

Jean Rottner, le président de la Région Grand Est. / © FTV
Jean Rottner, le président de la Région Grand Est. / © FTV

A la sortie de sa rencontre, ce jeudi 1er février, avec le Premier ministre Edouard Philippe, Jean Rottner, le président de la Région Grand Est constate une convergence de vue sur le dossier nucléaire et plus largement celui des "énergies de demain". 

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Jean Rottner, le président de la Région Grand Est, a rencontré à Matignon le Premier ministre Edouard Philippe, jeudi 1er février 2018.

L'occasion pour les deux hommes d'échanger sur plusieurs dossiers structurants du Grand Est et notamment celui du devenir des sites nucléaires de la Région.

Je constate une convergence de vue sur le dossier nucléaire et, plus largement, sur celui des "énergies de demain"

a expliqué Jean Rottner à l'issue de la réunion.

Fermeture de Fessenheim

Le président du Grand Est a rappeler son souhait de "prendre sa part au projet de reconversion du territoire et son attachement à un « Pacte Fessenheim », engageant l’État aux côtés des collectivités".

Ce Pacte doit "permettre de donner une dimension pérenne aux projets qui seront entrepris sur (ce) territoire en matière d’attractivité, de développement économique et d’innovation."

CIGEO à Bure

Concernant le projet CIGEO de centre d'enfouissement des déchets nucléaires Cigéo à Bure, Jean Rottner a salué la démarche entreprise par Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat auprès de Nicolas Hulot, qui s'est rendu sur place lundi dernier.

Soulignant l’implication de la Région dans le cadre du Contrat de développement territorial CIGEO, le président de la région a évoqué "la nécessité d’une approche renouvelée de la fiscalité inhérente à ce projet et indiqué que les collectivités concernées feraient ensemble une proposition à cet égard."

Adosser avenir et énergies nouvelles

Pour Jean Rottner, Bure, comme Fessenheim, Chooz ou encore Cattenom, sont des dossiers à prendre dans une globalité, celle du développement durable, des énergies renouvelables, pour faire du Grand Est une région de référence.

Pour réussir cela, il faut, selon lui, les intégrer dans une réflexion régionale et y adosser tous les partenaires, la population, les collectivités et l'Etat bien sûr, mais également les universités et les entreprises.

Rottner : ""Faire du Grand Est la région de référence sur les énergies de demain"

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Boris Ravignon

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés