Le Mosellan Nicolas Turon, accrocheur de slips et culottes à Poligny

© FTV
© FTV

C'était l'insondable mystère de ces derniers jours : qui avait bien pu accrocher des ribambelles de slips dans les rues de Poligny (Jura). Et surtout pourquoi ? La réponse est tombée ce lundi 19 février : il s'agissait d'un travail sur la rumeur, porté par l'artiste Nicolas Turon et des collégiens

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Le mystère qui préoccupait, avec plus ou moins d'amusement, les Polinois depuis le 5 février dernier est désormais levé : l'accrochage de guirlande de slips dans les rues de Poligny (Jura) était en fait un exercice pratique sur la rumeur et les fake news (informations visant à nuire) !

C'est ce que confirment nos confrères de Franche-Comté ce lundi 19 février 2018.

Un projet pédagogique​

A l'origine de ce projet pédagogique, Laetitia Garrot, une enseignante de français et d’espagnol au collège privé Notre-Dame de la ville, et le Mosellan Nicolas Turon, artiste, humoriste et comédien, déjà coutumier de ces happenings en Lorraine et au-delà en partenariat avec l'association culturelle jurassienne Mi-Scène.

Ensemble , ils ont travaillé avec des élèves de 4ème du collège Notre-Dame

Et c'est tout ce petit monde qui en toute discrétion a accroché slips et culottes un peu partout dans Poligny

Les happenings de Nicolas Turon​

Les Lorrains connaissent bien Nicolas Turon, à travers notamment les chroniques caustiques en "deux minutes" qu'ils présentait le matin sur France Bleu Lorraine Nord.

Mais son happening le plus marquant a été celui des faux tracts politiques.

Rausch et Rossinot candidats à la mairie​

Distribués par une nuit de janvier 2014 à Nancy et à Metz, laissant croire que les anciens maires Jean-Marie Rausch et André Rossinot se lançaient dans la campagne municipale !
L'opération était l'oeuvre du collectif d'artistes "Boijeot-Renauld-Turon" qui avaient revendiqué le mardi 7 janvier 2014 "une action, une blague, un spectacle pour 200.000 personnes".

Si vous aussi avez envie de voir l'expérience en situation réelle, direction le Jura, car pour l'instant, les guirlandes de slips sont toujours visibles dans la riante petite cité jurassienne !


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus