Moselle : l'association "La bergerie et compagnie" de Dieuze cherche des bénévoles pour sauver les chats errants

À Dieuze, l'association ''La bergerie et Compagnie", qui s'occupe de stériliser les chats errants, cherche des sympathisants supplémentaires. Le but ? Prêter main forte aux bénévoles actuels pour éviter la prolifération des chats qui sont beaucoup trop nombreux. 

Pour sauver les chats errants de 24 communes de la région, l’association La bergerie et compagnie a besoin de nouveaux bénévoles en ce printemps 2021. Et plus particulièrement à Dieuze (Moselle), où une antenne a été créée il y a un an pour réguler la population de chats jugée trop importante. Actuellement, huit bénévoles sont présents dans le village. Ce qui n’est pas suffisant pour capturer les petits félins vagabonds et les déposer chez le vétérinaire pour une stérilisation.

Dans les communes où nous les stérilisons, ils sont moins nombreux.

Aline Knorst

L’association a besoin cinq à huit bénévoles supplémentaires.
"Les habitants en ont marre de voir autant de chats errants à Dieuze… Alors plus on aura de bénévoles, plus on ira vite pour stériliser les chats et plus on enrayera leur prolifération", explique Aline Knorst, présidente de l’association. En quatre ans, une mère chatte peut engendrer une descendance de 20.000 chatons.

Eviter la maltraitance

Pour Aline Knorst, la stérilisation massive évite la surcharge des refuges, diminue l’euthanasie et le risque de maltraitance. "Dans certaines communes, il y a eu des cas d’empoissonnement, de tirs à l’arme à plomb ou des chats blessés par des pièges à mâchoires et par des collets", s’indigne-t-elle. "Il y a des solutions plus morales que de tuer les chats… Il faut juste patienter le temps que la stérilisation fasse effet. Dans les communes où nous les stérilisons, ils sont moins nombreux."

Capturer les femelles est également la priorité de l’association.
"Il y en a beaucoup trop et elles sont quasiment toutes gestantes. Á force de mettre bas plusieurs fois par an, les chattes sont épuisées et décèdent pendant l’accouchement. Il vaut mieux les faire avorter. Nous ne voulons pas rajouter de la misère à la misère !"

En plus de la stérilisation, l’association nourrit, vermifuge et traite les chats avec de l’antipuce.

Comment aider l’association ?

Pour devenir bénévole ou faire un don, il est possible de contacter l’association sur Facebook ou par mail à labergerieetcompagnie@gmail.com 

Depuis 2020, une dizaine de chats ont été stérilisés à Dieuze par l'association.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature solidarité société