Législatives 2022 : Jacobelli, Pfeffer et Loubet élus, triplé pour le Rassemblement national en Moselle

Publié le

C'est historique en Moselle. Le département compte désormais trois députés Rassemblement national. Laurent Jacobelli, Kevin Pfeffer et Alexandre Loubet ont été élus. La stratégie du parachutage et de l'anti-macron a parfaitement fonctionné.

Dominique Bilde a beau s'être inclinée dans la 4e circonscription de Meurthe-et-Moselle, elle jubile ce soir du 19 juin 2022 sur le plateau de France 3 Lorraine. Le Rassemblement national va s'offrir un très large groupe à l'Assemblée. "On s'attendait à cette percée" confie la députée européenne. Une percée où la Moselle s'illustre.

"Le RN fait une percée historique" s'enflamme Alexandre Loubet. L'ancien président des jeunes de Debout la France et directeur de la communication de Nicolas Dupont-Aignan, aujourd'hui directeur de la communication de Marine Le Pen remporte avec 55,41% la 7e circonscription de la Moselle (Boulay, Bouzonville, Saint-Avold). Alexandre Loubet s'impose face à Hélène Zannier, députée sortante (Ensemble - Renaissance). Il confie avoir eu la patronne du RN au téléphone. "Marine Le Pen était très émue mais aussi déterminée. On sera là."

Alexandre Loubet ne sera pas le seul représentant mosellan RN à l'Assemblée. Dans la 6e circonscription (Forbach, Freyming-Merlebach, Stiring-Wendel), Kevin Pfeffer s'impose largement (62,56%) face au député sortant, Christophe Arend (Ensemble) qui ne recueille que 37,44%. "Le député sortant n'a pas répondu aux demandes concrètes", analyse Kevin Pfeffer, "la stratégie de Marine Le Pen paye ce soir, c'est l'implantation locale qui paye, ça fait des années qu'on travaille sur le terrain. Aujourd'hui, on concrétise et c'est de bonne augure pour la suite. Je suis heureux de ne pas être élu seul, c'est historique et ça va donner de la représentativité à l'Assemblée. Je travaillerai avec mes deux collègues de Moselle sur des sujets locaux notamment sur les dossiers transfrontaliers."

C'est l'implantation locale qui paye, ça fait des années qu'on travaille sur le terrain

Kevin Pfeffer, député RN de Moselle

Dans la 8e circonscription de la Moselle (Algrange, Fameck, Hayange, Terville), Laurent Jacobelli l'emporte avec 52,43% face à Céline Léger (NUPES-LFI), 47,57%. "Nous serons la grande surprise de ce second tour", assurait ce vendredi 17 juin sur Franceinfo, Laurent Jacobelli, porte-parole du Rassemblement national. Selon lui, le RN est le parti qui a le plus progressé depuis les législatives de 2017 assurant avoir gagné 1,3 million d'électeurs, "alors que les autres ont stagné voire reculé". "Dimanche soir, de très nombreux députés Rassemblement national seront élus", avait-il expliqué. Les faits lui donnent raison.  

"C'est un beau succès" déclare Laurent Jacobelli ce dimanche 19 juin sur France 3 Lorraine, "ça fait plaisir."

Moselle et Meuse : le RN gagne son pari

"Il faut envoyer le maximum de députés dimanche", avait lancé Marine Le Pen, en visite à Hayange ce vendredi 17 juin, devant ses partisans. "Sinon à l'Assemblée nationale, on ne parlera plus des problèmes quotidiens des Français, le problème de l'immigration clandestine" de "l'islamisation" ou de la "défense de la République", avait prévenu la finaliste de la présidentielle. En Moselle, son message a été parfaitement entendu.

En Lorraine, sur les 21 duels de second tour, le Rassemblement national avait placé 16 candidats. Aux trois victoires du RN en Moselle, il faut ajouter celle de Florence Goulet dans la Meuse.

"Le front républicain a explosé" analyse François Laval, directeur de Sciences po Nancy, "c'est un parti qui veut gérer et il a l'avantage de n'avoir jamais été aux affaires."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité