Cet article date de plus de 8 ans

Hayange - Tata Steel investit 12 millions d'euros

Une nouvelle ligne de traitement thermique pour rail de 108 mètres de long va voir le jour à Hayange.
© France Télévisions Lorraine
video title

Hayange - Tata Steel investit dans le rail

Alors que Mittal se désengage progressivement de son activité sidérurgique dans la Grande Région, son compatriote Tata fait le choix de renforcer la sienne dans la Fensch avec l'annonce mercredi 25 juillet d'un investissement de plus de 12 millions d'euros sur son site d'Hayange (Moselle).

Alors que Mittal se désengage progressivement de son activité sidérurgique dans la Grande Région, son compatriote Tata fait le choix de renforcer la sienne dans la Fensch avec l'annonce mercredi 25 juillet d'un investissement de plus de 12 millions d'euros sur son site d'Hayange (Moselle).

Tata Steel va mettre en place "une nouvelle ligne de traitement thermique pour la production de rails de 108 mètres de long, plus résistants à l'usure et à la fatigue de contact."

Selon Gérard Glas, directeur en charge du secteur ferroviaire de Tata Steel, "Cela va nous permettre d'ouvrir de nouvelles opportunités sur le marché européen et de répondre aux besoins des clients allemands, suisses, belges, luxembourgeois, scandinaves et néerlandais qui demandent des rails traités thermiquement de plus grande longueur. Cela afin d'optimiser les coûts d'exploitation et de maintenance car le traitement thermique permet d'augmenter la durée de vie d'un rail jusqu'à trois fois plus qu'un rail traditionnel."

"La nouvelle ligne de traitement thermique de 108 mètres s'ajoutera à celle existant de 36 mètres dans l'usine d'Hayange et sera achevée à l'automne 2013 faisant passer la production annuelle de rails traités de 55.000 à 120.000 tonnes" selon un communiqué de l'entreprise.

Au total, Tata Steel aura investi  50 millions d'Euros sur le site d'Hayange au cours de la période 2010-2013. 400 salariés y travaillent.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie entreprises