6 mois de mission au Liban pour le 3ème régiment de hussards de Metz

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bruno Demange
Une surveillance de la frontière entre le sud Liban et la Syrie
Une surveillance de la frontière entre le sud Liban et la Syrie © François Carretier (France 3 Lorraine)

Ils sont arrivés courant septembre sur cette base de Deyr Kifa, au Sud Liban, pour intervenir dans le cadre du dispositif de la FINUL. Ces derniers jours, le secrétaire d'Etat chargé des anciens combattants leur a rendu visite, en compagnie du maire de Metz

La FINUL, ce sont 10.000 casques bleus en poste dans le Sud Liban, parmi lesquels 850 français.
Et sur ces 850 soldats français, 250 sont de Metz, en l'occurrence du 3ème régiment de hussards.

En tout, 39 nations sont impliquées dans ce dispositif permettant de maintenir la tranquillité dans une région sensible, à la frontière de la Syrie et d'Israël.



Un dispositif en place depuis 1978


La mission des français intègre cette surveillance (aux côtés des forces libanaises) mais aussi des aides humanitaires :
  • aide médicale
  • aide au développement
  • cours de français
  • sans oublier la formation de l'armée libanaise

Cette semaine, Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'Etat chargé des anciens combattants s'est rendu sur place à la rencontre des troupes, pour faire le point concernant leurs missions et conditions de vie...

L'objectif est que les forces armées libanaises remplacent celles de la FINUL au Sud Liban, mais l'ONU souhaite le maintien de la stabilité, et aucune avancée du terrorisme."








En compagnie du ministre, le maire de Metz, Dominique Gros... L'élu était intéressé pour rencontrer ses habitants engagés dans cette mission difficile au Liban, sans véritable ennemi à combattre.



Quelques photos...



Autre photo sur l'aide médicale...



Voyez à présent le reportage réalisé sur place par notre équipe...

durée de la vidéo: 02 min 52
Unité mosellane au Liban ©France 3 Lorraine


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.