• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Des bateaux novateurs et “Made in Moselle”

Cette péniche construite en Moselle est actuellement stationnée à Strasbourg. Elle peut se transformer en salle de travail ou ou n'importe quel lieu. / © France 3 Lorraine
Cette péniche construite en Moselle est actuellement stationnée à Strasbourg. Elle peut se transformer en salle de travail ou ou n'importe quel lieu. / © France 3 Lorraine

A Grosbliderstroff, une entreprise construit des bateaux sur mesure et aux goûts de ses clients. Zoom sur un succès 100% écolo, 100% autonome mais surtout 100% mosellan.

Par Fanny Zabée

1. BoatHome, qu’est-ce que c’est ?

BoatHome, c’est un nouveau concept : celui de faire d’un bateau un lieu de vie, une maison, un restaurant, et pourquoi pas une galerie d’art ! La société propose à ses clients de construire leur bateau en trois étapes : le modèle, l’aménagement et enfin les options pour que chaque construction soit unique. Tristan Fuhs, le designer des HomeBoat détaille le concept « nous avons des projets types pour l’habitation, mais nous pouvons faire du sur-mesure pour chaque projet. On peut tout personnaliser si on veut ». 

2. Comment est-ce construit ?

C’est en Moselle que tout est fabriqué. Ce bateau pourrait être estampillé « Made in Moselle » puisque les pièces sont fabriquées à Flashmetal, entreprise situé à Grosbliderstoff. Grégory Schmitt, le gérant de l’entreprise assure « Aujourd’hui, que ce soit de la conception, de l’étude, de la fabrication à la mise en œuvre du bateau, tout se fait sur le site, et le montage intégral se fait à côté (NDLR : à Sarreguemines) »

Quant à la construction propre du bateau, l’entreprise a dû s'adapter puisque chaque bateau étant unique, de nombreuses pièces le sont aussi. Les matériaux utilisés dépendent des goûts des clients, mais aussi de l’utilisation.

Par exemple, pour un bateau destiné à l’habitation avec une architecture particulière, de grandes ouvertures, etc... ; L’aluminium sera privilégié. Mais pour garantir une résistance dans le temps, c’est l’inox qui sera choisi.

Guy Zins, le fondateur de BoatHome, dans la cuisine du bateau type actuellement à quai à Strasbourg
Guy Zins, le fondateur de BoatHome, dans la cuisine du bateau type actuellement à quai à Strasbourg

3. Pourquoi est-ce novateur ?

Déjà, parce que c’est un bateau réalisé sur mesure et au goût des clients. Mais aussi et surtout : c’est un bateau entièrement électrique. Les moteurs et batteries sont alimentés par des panneaux solaires situés sur le toit. De plus, un générateur de secours a été installé pour les journées sans soleil, ou lorsqu’il n’y a pas de prises à quai pour recharger les batteries. Enfin, une station de potabilisation a été installé pour pomper l’eau du canal et la rendre potable.

4. Qu’est ce qui change  par rapport à une péniche traditionnelle ?

Selon Guy Zins, le fondateur de BoatHome « c’est à la fois un bateau et à la fois une maison ». A la différence d’une péniche, ici on ne vit pas dans l’eau mais sur l’eau. Selon lui, « dans une péniche, on vit dans la calle. Là on a une vue étendue du canal, c’est moins confiné. Ici, la moitié du bateau est ouvert en lumière ».

5. Bonus

Le HomeBoat n’est pas accessible à toutes les bourses. En effet, il est vendu 380 000 euros. Cependant, il y a possibilité de le louer.
Ce n’est pas le moyen de locomotion le plus rapide puisque qu’il navigue entre 5 et 10km/h maximum. Par exemple, il ne faudra pas moins de 3 jours pour aller de Strasbourg à Sarreguemines.
Enfin, pas besoin d’être un navigateur expérimenté : un simple permis de plaisance est suffisant pour conduire le bateau. 


 

Le BoatHome

 

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus