Bouzonville : l'usine Manoir Industries ravagée par un incendie

Un important incendie a ravagé l'entreprise Manoir Industries de Bouzonville (Moselle) / © J.P. Tranvouez, France 3 Lorraine
Un important incendie a ravagé l'entreprise Manoir Industries de Bouzonville (Moselle) / © J.P. Tranvouez, France 3 Lorraine

Un incendie d'une très grande ampleur a ravagé jeudi 29 août l'usine Manoir Industries de Bouzonville (Moselle).
Les dégâts sont très importants. A priori, ce sont  plus de 180 salariés qui se retrouvent sans outil de production. 

Par Yves Quemener

Le toit de l'usine s'est effondré. Le feu s’est déclaré en fin d'après-midi chez Manoir Industries à Bouzonville (Moselle) jeudi 29 août 2019.

Beaucoup de salariés sont là depuis très longtemps et ils sont profondément touchés par ce qui s’est passé
Laurent Dumas, directeur général de Manoir Industries -

Aucune victime n'est à déplorer. 
 
Le toit de Manoir Industries a été détruit par les flammes

Les unités de production sont touchées. Plus de 1000 m² de bâtiment du site sont détruit.

"On ne connaît pas l’origine précise du sinistre mais ce qui est certain  c'est qu'il n'y a aucun blessé. Les personnes ont été évacuées et vendredi 30 août nous sommes en cellule de crise pour faire un état des lieux de la situation", dit Laurent Dumas, directeur général de Manoir Industries.
"Maintenant, on doit voir ce qu’il convient de faire pour les salariés, les clients et les fournisseurs".
 
Un impressionnant incendie a ravagé une partie de l’usine Manoir Industries de Bouzonville

L’entreprise est spécialisée dans l’usinage de pièces forgées et usinées pour les transmissions éoliennes. L'ensemble du personnel de Manoir Industries a été évacué. Parmi les 180 personnes qui travaillent sur le site, une partie sera probablement au chômage technique. 
 
Explications de Christophe Gomond, le vendredi 30 août, lendemain de l'incendie de Manoir Industries

Près d'une centaine de sapeurs-pompiers sont intervenus sur place. Cette tragédie a créé un véritable choc dans la ville. 
Vendredi 30 août, on ignore toujours l’origine exacte du sinistre, mais une enquête est en cours.
 

Sur le même sujet

Les + Lus