Coupe d'Afrique des Nations et Covid-19 : le casse-tête du FC Metz

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Gomond
Frédéric Antonetti l'entraîneur du FC Metz.
Frédéric Antonetti l'entraîneur du FC Metz. © MaxPPP/LE REPUBLICAIN LORRAIN/Pascal BROCARD

A l'aube de la deuxième partie de saison de ligue 1, le FC Metz 18ème au classement doit composer avec la Coupe d'Afrique des Nations qui va le priver de sept joueurs pour la reprise du championnat. D'où l'importance de se renforcer lors du mercato hivernal d'autant plus que l'ombre du Covid-19 plane sur la ligue 1.

Une cinquantaine de joueurs de ligue 1 vont participer à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) du 9 janvier au 6 février 2022. Et si certains clubs comme Lille ne seront pas impactés par cette compétition qui se déroule au Cameroun, d'autres formations vont voir en revanche leur effectif fortement amputé. C'est le cas de Saint-Etienne le dernier de ligue 1 mais aussi et surtout du FC Metz qui pointe à la 18ème place du classement à la mi-saison et qui va devoir se passer des services de sept internationaux africains sélectionnés pour cette CAN 2022.

Sept joueurs messins à la CAN

Le FC Metz sera tout simplement l'équipe de ligue 1 la plus handicapée d'autant plus que ces sept joueurs sont des titulaires réguliers et non des moindres.

Ainsi le gardien habituel du FC Metz Alexandre Oukidja et Farid Boulaya pour l'Algérie, Dylan Bronn pour la Tunisie, Pape Matar Sarr pour le Sénégal, Habib Maïga pour la Côte d'Ivoire, Kiki Kouyaté pour le Mali et Sofiane Alakouch pour le Maroc porteront le maillot de leur équipe nationale. Avec, à la clef, une absence plus ou moins longue car certaines nations ont des chances d'aller loin dans la compétition.

On peut imaginer par exemple que l'Algérie, vainqueur de la dernière édition de la CAN, va vouloir défendre son titre et que du coup, Alexandre Oukidja et Farid Boulaya ne seront pas à la disposition des grenats pendant un long moment. "Moi je rouspète après la CAN, je n'ai rien contre la CAN au contraire. C'est normal qu'il y ait la CAN mais il ne faut pas que ça se chevauche avec les compétitions nationales tout simplement" explique Frédéric Antonetti, l'entraîneur du FC Metz.

Il faut trouver une solution pour que cette compétition ait lieu lorsqu'il n'y a pas de compétitions nationales ou inversement

Frédéric Antonetti, entraîneur du FC Metz

"Il faut trouver une solution pour que cette compétition ait lieu lorsqu'il n'y a pas de compétition nationale ou inversement" ajoute le coach grenat, "quand il y a la CAN, il n y a pas de matches mais ça peut aussi être les européens qui peuvent faire l'effort. Ça dépasse largement le FC Metz et le championnat de France, c'est un problème international." 

D'où l'importance -plus encore que les autres années- de se renforcer pour le FC Metz lors du mercato hivernal. Le club messin n'a d'ailleurs pas attendu pour commencer ses emplettes en faisant signer le défenseur Jean-Armel Kana-Biyik jusqu'à la fin de la saison.

D'autres renforts sont espérés

Une chose est acquise, le club grenat ne souhaite pas s'arrêter là en matière de recrutement puisque son président Bernard Serin n'a pas caché son intention de recruter deux ou trois joueurs supplémentaires, notamment au milieu et sur le côté gauche de la défense.

Mais le coach du FC Metz Frédéric Antonetti a été très clair en conférence de presse : "Soit c'est des renforts, soit je ne veux personne, je ne veux pas des joueurs pour compléter un effectif".

Car outre la CAN, l'autre grande problématique qui perturbe le déroulement des championnats professionnels, c'est la grande peur liée au covid qui a déjà décimé l'effectif de certains clubs de ligue 1 et de ligue 2.

Si pour l'instant, le FC Metz est relativement épargné, on sait que la situation peut vite se dégrader surtout depuis l'irruption du variant Omicron beaucoup plus contagieux. Or, avec seulement 16 points au compteur en dépit des bons résultats obtenus ces dernières semaines contre Nice, Lorient et Lyon, le FC Metz ne peut se permettre le luxe de louper sportivement les deux premiers mois de l'année sous peine de se retrouver au printemps en situation encore plus délicate au classement. Face à toutes ces incertitudes, les grenats essaieront de se rassurer dimanche 9 janvier après-midi avec la réception de Strasbourg, pour le derby du Grand Est.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.