"Chalon de thé" : un financement participatif pour ouvrir un bar à chats à Metz

Publié le Mis à jour le

Le mosellan de Fameck, Mehdi Mimèche, 33 ans, et son chat Bouba se sont associés pour lancer au coeur de Metz un bar à chats dès l'été 2018. Pour monter leur projet, premier du genre en Lorraine, ils se sont tournés vers le financement participatif. Opération déjà quasi réussie. 

Après l'échec d'un projet précédent sous l’enseigne GentleCat, un nouveau mosellan a décidé de se lancer dans l'aventure très tendance du Neko café, le bar à chats.

A l'initiative de "Chalon de thé", qui pourrait (enfin) devenir le premier établissement de ronronthérapie de Lorraine, un fameckois de 33 ans, Mehdi Dimey Mimèche.

Ronronthérapie à Metz cet été

Ce passionné de hip-hop, mais également de félins de compagnie. A l'image de son chat Bouba que le jeune homme met en avant dans la présentation de son projet sur la plateforme de financement participatif Kisskissbankbank.

La ronronthérapie a été scientifiquement prouvée, et cet endroit sera un espace où l'on vient pour se détendre.

Interview de Mehdi Mimèche par Direct FM.

Mehdi Mimèche travaille avec une association qui recueille et soigne des chats errants avant de leur trouver des familles d'accueils.

Ce sont ces animaux, par rotation, qui proposeront leurs ronronnements apaisants au futurs clients, en échange de quelques caresses, tout en consommant boissons et nourriture, afin de permettre l'activité économique de l'établissement.

Financement quasi bouclé​

Si vous voulez apporter votre contribution financière au projet, ne tardez pas : le "Chalon de thé" est déjà quasiment financé, ce samedi 7 avril 2018.

Avec plus de 4.700 euros déjà récolté, Mehdi Mimèche voit son projet bien sur les rails. il a encore six jours pour boucler les 5.000 euros de financement participatif  souhaité.