Double meurtre de Montigny-lès-Metz: "on n'oubliera jamais, jamais" dit Jean-Claude Beining, le papa de Cyril

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Quemener
Francis Heaulme (photo d'archive)
Francis Heaulme (photo d'archive) © MaxPPP. Gérard Drolc

Mercredi 17 juin, Francis Heaulme a été définitivement condamné à la réclusion à perpétuité pour les meurtres de Cyril Beining et Alexandre Beckrich à Montigny-lès-Metz en 1986. Son pourvoi a été rejeté par la cour de cassation.

La Cour de cassation à Paris, mercredi 17 juin 2020, a définitivement condamné Francis Heaulme pour les meurtres de Cyril Beining et Alexandre Beckrich à Montigny-lès-Metz en 1986. Le 21 décembre 2018, la cour d'assises des Yvelines, avait reconnu le tueur en série coupable du double meurtre.

On n'oubliera jamais, jamais!

Jean-Claude Beining, papa de Cyril

Trente-quatre ans après les faits, Jean-Claude Beining vit toujours dans la région de Metz. Il refuse de parler de "crime". Un mot dont le sens est toujours beaucoup trop lourd a porter pour lui. Il parle  d’un "accident". "Cette décision de la Cour de cassation quelque part me soulage, mais je me demande toujours qui a frappé les enfants car je suis sûr qu'il n'était pas tout seul", dit Jean-Claude Beining, le papa de Cyril, joint par téléphone par France 3 Lorraine. "Mon ex-femme, Chantal, est décédée au mois d'octobre, et elle ne le saura jamais. C'est triste. C'est une page qui se tourne."

Le dimanche 28 septembre 1986, Cyril Beining et Alexandre Beckrich, huit ans, avaient été retrouvés morts, tués à coups de pierre, sur un talus SNCF à Montigny-lès-Metz. Les familles des victimes ont traversé plus de trois décennies de procédure, et six procès. "C'est une affaire qui se clôture définitivement mais qui nous laisse un goût amer", a souligné à l'AFP Dominique Rondu, avocat de la famille Beckrich.

Les soupçons s'étaient d'abord portés sur un adolescent âgé de seize ans au moment des faits, Patrick Dils, condamné en 1989 à la perpétuité avant d'être acquitté en 2002. En confirmant le verdict de la cour d'appel de Versailles, prononcé en décembre 2018, la Cour de cassation, la plus haute juridiction judiciaire française a mis un point final à "l'affaire du double meurtre de Montigny-lès-Metz."

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.