Gorze : l’épicerie se transforme pour faire face au coronavirus

C’est une petite épicerie, installée dans des locaux municipaux à Gorze, en Moselle. Face à l’épidémie, elle s’est adaptée pour mieux servir la population locale.

Le gérant de l'épicerie de Gorze, en Moselle, a modifié sa terrasse pour la transformer en petit marché.
Le gérant de l'épicerie de Gorze, en Moselle, a modifié sa terrasse pour la transformer en petit marché. © JP Tranvouez / France Télévisions
Depuis un juin 2019, Christophe Do Nascimento propose des produits régionaux, du pain ou encore des boissons aux habitants de Gorze. Dans la commune de 1200 habitants, il n’y a plus beaucoup d’activité: "il y a le tabac qui reste ouvert et un petit dépôt de pain qui vient juste d’ouvrir", explique le gérant de l’épicerie.  
Christophe Do Nascimento ferme son marché avant de partir en livraison.
Christophe Do Nascimento ferme son marché avant de partir en livraison. © JP Tranvouez / France Télévisions
Lui, avait organisé son activité entre la vente de produit et une petite terrasse, installée à l’abri dans la cours couverte du bâtiment. Mais avec l’arrivée de l’épidémie, l’épicerie a du se réorganiser. "On a du enlever la terrasse, alors j’ai créé une sorte de petit marché, fruits et légumes, comme ça le gens peuvent se servir ici au lieu de faire la queue dans les grandes surfaces", explique Christophe Do Nascimento.
Un marché qu’il ouvre tous les matins de la semaine, avec sur les étals, prioritairement des produits régionaux, et à défaut exclusivement des productions issues d’exploitations agricoles françaises.
Voir cette publication sur Instagram

Christophe Do Nascimento tient l’épicerie de Gorze qui s’adapte pour fournir des produits frais à ses clients pendant le confinement.

Une publication partagée par Jean-Philippe Tranvouez Pro (@jeanphilippetranvouezpro) le

Mais l’après-midi, le gérant ne s’arrête pas là: il se transforme en livreur et parcours avec sa camionnette les environs de Gorze pour fournir ses clients: "Les gens téléphonent, me passent leur commande, j’essaie de trouver tous les articles, et je les livre à domicile avec gants, masque et en respectant toutes les normes d’hygiène."

Et les retours sont déjà très positifs. De nombreux habitants font appel à ce service qui permet de ne pas sortir de chez soi tout en ayant des produits frais. Une activité qui aide aussi l’épicerie à tenir le choc, car malgré toutes ces commandes, le gérant est clair: "l’activité tourne quand même au ralenti par rapport à avant."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société économie coronavirus : conseils pratiques
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter