JO Paris 2024 : semaine olympique et paralympique dans les établissements scolaires de Lorraine

Publié le

Pendant une semaine, cette fin janvier, les établissements scolaire participent à la semaine olympique et paralympique. En Lorraine, Jean-Marc Huart, recteur de l’Académie de Nancy-Metz, s’est rendu au collège Nicolas Untersteller à Stiring-Wendel (Moselle), mercredi 26 janvier. L’objectif est de sensibiliser à l’inclusion par le sport.

Les chaussures de sport sont lacées. La Semaine olympique et paralympique (SOP) bat son plein en France, du 24 au 29 janvier 2022, dans le cadre des Jeux en 2024 à Paris.
En Lorraine, environ 400.000 élèves sont invités à participer à cet événement.

Jean-Marc Huart, le recteur de l’Académie de Nancy-Metz, s’est rendu au collège Nicolas Untersteller de Stiring-Wendel (Moselle), mercredi 26 janvier : "Je suis fier de voir la mobilisation des jeunes. Tous les acteurs éducatifs portent les valeurs de l’olympisme", détaille Jean-Marc Huart.

Chaque année, la SOP est encadrée par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, en partenariat avec le mouvement sportif français.
"La crise sanitaire est compliquée à vivre pour les élèves. Le sport permet de fédérer et de se trouver sur des valeurs communes".

Inviter les jeunes au sport

Le recteur a présenté le dispositif mis en place. Cette année, il est en lien avec le thème de "l’environnement et du climat".
Plusieurs sports sont proposés durant la semaine au collège de Stiring-Wendel, qui compte près de 500 élèves. "Ce sont des activités que les élèves n’ont pas l’habitude d’exercer. Il y a du laser run, du skate et de la course", détaille Lorene Houser, professeur de sport depuis cinq ans.

Le challenge est de parcourir la plus grande distance possible dans différents sports comme la marche, la course, le vélo ou la natation.

Académie de Nancy-Metz

L’Académie de Nancy-Metz organise également un défi kilométrique. "Le challenge est de parcourir la plus grande distance possible dans différents sports comme la marche, la course, le vélo ou la natation", expliquent les services du rectorat. Le compteur kilométrique est mis à jour en temps réel sur la plateforme numérique "Génération 2024".

Une centaine d’établissements se sont inscrits sur la plateforme. "En réalité, il y en a plus, car certains établissements font des actions, mais nous ne sommes pas forcément signalés". Environ 350.000 kilomètres ont été "réalisés" dans la région en 2021.

Focus sur le handisport

Parmi les ateliers proposés, le collège propose du football adapté aux malvoyants. "L’objectif est de faire changer le regard des plus jeunes sur le handicap, en s'appuyant sur la découverte des para-sports. Il faut montrer que nous pouvons intégrer des jeunes en situation de handicap", assure Tiffany Logette, athlète malvoyante.

La jeune femme intervient dans le collège pour "sensibiliser les jeunes. L’objectif est de mettre en avant l’inclusion. Nous sommes des camarades comme les autres, même si nous avons une particularité", ajoute la sportive de 27 ans. L’association Les Lions est également présente cette semaine à Stirwin-Wendel. Le groupe met en avant le handicap dans le sport avec notamment les fauteuils roulants.

La première édition de la SPO a débuté en 2018. Au total, quatre établissements scolaires de Stiring-Wendel organisent cet événement. Ils font partie du réseau d’éducation prioritaire (REP) de Lorraine. Ce dispositif regroupe les établissements qui recentrent des difficultés sociales.

Fin 2020, plus de 3 000 établissements ont été labélisés pour ce projet en France.